FORUM ÉCONOMIQUE DE LA CULTURE AU CAMEROUN

DU 1er AU 4  Novembre 2016

 

       Yaoundé –Musée  national

 

THÈME : L’ÉCONOMIE DE LA CULTURE 

Organisé par : (AACE) : ATCHO ARTS AND CULTURAL ENGINEERING et (OPC-AC) observatoire des politiques culturelles  d’Afrique centrale.

Directeurs du Projet

TCHOGMO Joseph, Project Editor, Président AACE

ELOUNDOU Longin Colbert, Consultant Manager, Directeur OPC-AC

Contacts

Tel :(+237) 674351504/697087733/697202398

courriel: aaceengineering@gmail.com

 Contexte de l’évènement

  La culture fait partie de l’attractivité d’une ville au même titre que son dynamisme économique. C’est le marqueur identitaire le plus puissant d’un territoire. Les dimensions culturelles du développement  des territoires se manifestent en chacun de nous à travers différents points de nos coutumes et nos traditions. c’est ainsi qu’elle influence également notre quotidien. Malgré la primeur et le caractère inquisiteur de ce phénomène, il convient de noter que bien que de nombreux acteurs ont voulu relever son importance et surtout son apport dans l’évolution et le développement de notre pays,  chacun d’eux ne parvient pas clairement à le démonter au grand public ce qui nous ramène très souvent au point de départ ou encore nous conduit à regarder la culture dans un seul domaine de son étendu et d’en négliger les autres aspects qu’elle encadre.  

Face à cette situation il devient important voire primordial de mettre sur place une plateforme culturelle ou encore des instances capable de lever l’équivoque sur l’importance, l’usage de la culture dans le développement des richesses, et qui servirait de transition entre l’état et les opérateurs économiques (particuliers et privées). Un moment où, à travers les questions de la réorganisation territoriale, des relations entre État et collectivités, se pose en fait pour la première fois depuis longtemps la question de notre projet de société. Autrement dit, de notre projet culturel.

C’est pourquoi la tenue de cet évènement, nous permettra de :

Promouvoir le secteur et les opportunités d’investissements dans le secteur de la culture, du tourisme au Cameroun et en Afrique centrale ; développer le secteur productif et technologique, la recherche et l’’innovation, les climats des affaires dans le secteur culturel et touristique etc. ;

-Promouvoir le partenariat public –privé,  le marketing territorial de la culture, le développement de l’économie de la fonction publique territoriale par la culture et le secteur productif de sa main d’œuvre, favoriser l’investissement dans la culture et le tourisme ; 

-Susciter une réflexion concertée, multipartite et profonde des mécanismes de financement et de développement projet de l’économie culturelles, touristique au Cameroun et en Afrique centrale qui intègre, juridiction, impôts  fiscalité et propriété intellectuelle (PI) ainsi que le retour sur investissement ; afin de partir d’une économie de locataire à une économie de propriétaire puis atteindre une économie de montage ;

-Favoriser et instaurer un dialogue entre les assemblées nationales du Cameroun et de la sous-région, afin d’intégrer  les professionnels du secteur culturel au sein du pouvoir des décisions des différentes assemblées nationales c’est à dire Il sera désormais  essentiel, pour permettre aux généralistes de la culture que nous sommes en tant qu’ association et organisme, d’être reconnus comme des interlocuteurs à part entière et prendre place dans le débat auprès des associations d’élus, des parlementaires, de l’État et de tous les partenaires potentiels.

.Présentation de l’évènement                                                                                         

 Le forum économique de la culture est un évènement réunissant un ensemble d’acteurs évoluant pour certains d’entre eux dans le domaine de la culture dans le but de débattre et de défendre la culture et son économie en Afrique centrale en général et au Cameroun en particulier autrement dit il est  à la fois une foire culturelle et un rendez-vous de réflexion, en ceci qu’il réunit un ensemble d’entreprises exerçant dans divers domaines. Il représente un ensemble d’idées en ceci qu’il organise des rencontres nationale comme internationale sur le domaine de la culture dans son économie. Ces rencontres  étant défendues et présentés par des experts et professionnels agissant déjà sur le terrain. Grace à différents partenariats, le forum s’ouvre aux autres ce qui cadre avec sa politique de l’intelligence culture. Il nourrit  pour objectif d’approfondir les liens entre les mondes de la culture et de l’économie ceci  en  proposant  des  pistes  de  réflexion  au  niveau national et international. Cet évènement est donc l’occasion  de  débats  inédits  entre les  acteurs  de la  culture,  des  industries  de  la  création,  de l’économie et des médias…

A cet effet, il représente :

-à la fois une foire culturelle et un rendez-vous de réflexion, un évènement à caractère économique et financier de la culture réunissant un ensemble d’entreprises exerçant dans divers domaines et organisé par AACE et OPC-AC. Il réunit de nombreux partenaire du Cameroun et de l’Afrique centrale ;

-Organisé au Cameroun pour promouvoir le financement et l’économie culturelle et touristique au Cameroun et en Afrique centrale à travers l’introduction et la vulgarisation  de nouveaux instruments de financement  dans le monde ;

-le développement  économique des collectivités décentralisées par l’attractivité des territoires et par le marketing territorial de la culture ainsi que des partenariats publiques-privés  en mettant la culture au centre de leur développement;

- Mise sur pieds du  fonds de garantie des entreprises culturelles et touristique FOGECT ;

-une plateforme internationale d’échanges de B to B (business to business) dédiées au investisseurs  et entreprises d’Afrique centrale et d’ailleurs opérants dans le secteur productifs  et du financement de l’économie africain, les collectivités territoriales décentralisées et les opérateurs culturels ;

- l’implication des banques d’affaires, banque centrale, Banque de développement, banque d’investissement et banques commerciales, fonds d’investissements, sociétés de capital-risque, assurance, EMF…  dans le fonds de garantie, et des privés dans le financement productions culturelles et touristique au Cameroun et en Afrique centrale ;

-Une plateforme de réflexion et d’échange sur la problématique se rapportant sur l’économie culturelle, touristique et un projet d’élaboration d’une politique économique de la culture au Cameroun et en Afrique centrale ;

-dresser un état des lieux de la situation  économique  de  la culture dans les territoires, au sens des collectivités décentralisées, mais aussi de réfléchir sur les marchés réels et potentiels des opérateurs culturels, en vue de favoriser l’expansion ou extension des entreprises.

-réaffirmer la nécessité de soutenir collectivement et individuellement l’économie créative et culturelle, afin qu’elle puisse contribuer à l’attractivité des territoires et à la création d’emplois locaux, au-delà du rôle exemplaire de la culture et des produits dérivés dans le renforcement de la cohésion sociale.

- un ensemble de télécommunications et communications à travers leurs importances dans le développement de la performance de l’économie numérique de la culture au Cameroun et en Afrique centrale

PARTICIPANTS A L’EVENEMENT

Ils sont attendus de différents pays de la sous-région et reste du monde entier :

-Les institutions  et administrations publiques et privés du secteur des finances et de l’économie dans l’ensemble du Cameroun, de la sous-région d’Afrique centrale et du monde ;

-Les collectivités décentralisées du Cameroun, d’Afrique centrale et le reste du monde ;

Les organisations et association socio- professionnels du secteur culturel, du tourisme,(de la ville, architecture, de la diplomatie culturelle, architecte et architecte d’art artisanat, ...);

Les organisateurs  de surveillances et de régulation du secteur de la financier (banque centrale, agences d’investigation, commissions des marchés financiers, agences de régulations des bourses immobilières etc.

Les établissements financiers du secteur public et privé (Banque de développement, banque d’investissement et banques commerciales, fonds d’investissements, sociétés de capital-risque, assurance, EMF…)

Les institutions de formations spécialisées

Les élus du peuples, (commissions culturelles des assembles nationales),les sénateurs …

Les projets structurants

Les porteurs de projets,

Les universitaires et étudiants

Les experts du secteur, NB.(Les experts en intelligence économique  de la culture, de l’intelligence culturelle, intelligence économique)sont sollicités pour certains ateliers spécifiques.

Grand public

ARTICULATION DU FORUM

Il se déroulera avec de nombreuses articulations parmi lesquelles nous aurons :

-          Conférences, ateliers thématiques, Table rondes

-          Rencontres d’affaires et échanges B to B (maillage, réseautage, etc)

-          Publication  des (annuaires  spécialisés des professionnels du secteur de la culture, du financier, les actes  et rapports des ateliers des conférences et tables rondes, plaquettes programmes)

-          Dinées thématiques

-          Soirée de gala

-          Sponsoring

-          Exposition

-          Animation artistique au village du forum

-          Défilé de mode des jeunes stylistes et des étudiants en formations des écoles spécialités clôturé par un styliste professionnel.

-          Caravane culturelle

-          Voyage touristique

-          Jeux concours au village du forum

 

 

LES ORGANISATEURS

 

1-      Presentation De Atcho Arts And Cultural Engineering (Aace)

 

ATCHO Arts and Cultural Engineering (AACE) enregistré au récépissé n°000008031/RDA/J06/BAPP.est une organisation associative d’ingénierie et expertise culturelle, du marketing territorial de la culture.  Il s’agit d’un regroupement de jeunes professionnels et d’experts camerounais   travaillant à la revitalisation du secteur des arts et de la culture. Leurs actions sont exclusivement dirigés vers  tous les domaines artistiques et culturels, du  marketing territorial de la culture, la production   artistique,les ingénieries culturelles, des équipements culturels, audiovisuelles, financière de la culture, la productions artistiques, la médiation culturelle, le montage  et management des projet, la planification et politique culturelles municipales et territoriales, l’évaluation des  politiques publiques de la culture, la diplomatie culturelle,  l’intelligence économie de la culture... Elle se tourne vers les collectivités locales nationales, panafricaines et internationales ; ce qui constitue un gage de compétence, d’expertise et l’assurance d’un véritable partenariat.

AACE s’investie dans les missions  de terrain pour mieux toucher les problèmes de développements  À la fois force de proposition et d’analyse, elle s’active depuis sa création,   apporter une expérience significative des politiques territoriales au Cameroun...

Présentation De L’observatoire Des Politiques Culturelles D’Afrique Centrale (Opc-Ac)

L’Observatoire des  Politiques Culturelles d’Afrique Centrale (OPC-AC) est une Organisation de la Société Civile (OSC) THINK -TANK instituée en Mars 2014 et restructurée puis rendue définitivement opérationnelle le 26 Octobre de la même année.

Il est important de retenir que, outre l’Économie de la Culture, l’Observatoire s’intéresse également aux aspects juridiques, philosophiques, anthropologiques, sociologiques et sémiotiques liés aux problématiques artistico-culturelles ou touristico-culturelles.

Catégories