WEI or DIE, une expérience de fiction interactive

C’est la troisième fois que l’Atelier des médias reçoit Simon Bouisson. Ce jeune réalisateur, formé à la Fémis, a choisi de consacrer son travail au cinéma interactif en explorant, avant tout, les possibles du web. Sa dernière oeuvre, WEI or DIE, est une fiction policière où le spectateur est également réalisateur de son expérience visuelle. Entretien avec Simon Bouisson à écouter dans le lecteur ci-dessous.

WEI or DIE s’intéresse au phénomène des week-ends d’intégration (WEI), ces rituels caractéristiques des écoles supérieures où les plus anciens accueillent les nouveaux venus. Pour écrire leur scénario, Simon Bouisson et son co-auteur, Olivier Demangel, ont visionné des heures de vidéos amateur sur YouTube et ont épluché les nombreux faits divers liés à ce rite.

Le film commence avec la découverte d’un corps sans vie dans un étang proche du domaine où se déroule le WEI. La police confisque tous les appareils téléphoniques et photographiques pour mener son enquête. L’oeuvre se présente alors comme une ligne de temps où sont rassemblées toutes les vidéos amateur réalisées pendant le week-end. Le spectateur peut choisir de se laisser guider d’une scène à l’autre ou de jouer “le voyeur” en passant d’une séquence de téléphone, à une scène filmée en GoPro ou à la vidéo-surveillance. Pour tout savoir du drame, il est nécessaire de participer en ne se limitant pas aux scènes offertes par le montage linéaire. Le dispositif est ingénieux, simple, presque transparent.

WEI or DIE est une réflexion ambitieuse sur la place du spectateur dans une oeuvre et sur l’omniprésence des images amateur. C’est également une nouvelle étape dans l’exploration de l'interaction entre le film et celui qui le visionne. N’hésitez pas à écouter Simon Bousson et à commenter le billet ci-dessous en ajoutant, par exemple, des liens vers d’autres œuvres de fiction exploratoires du web.

Vous pouvez aussi retrouver nos entretiens avec Simon Bouisson sur deux de ses projets précédentsJour de vote et StainsBeauPays. 

Par Ziad Maalouf

M'envoyer un e-mail lorsque des personnes publient un commentaire –

Mathias Virilli - journaliste made in Atelier des médias

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Récemment sur l'atelier

ziad maalouf posted a blog post
Nées il y a douze ans en France, les conférences gesticulées désignent un exercice d’expression en…
hier
Atelier des Médias - RFI via Facebook

ziad maalouf posted a blog post
En 2005, Anjan Sundaram renonce à de brillantes études de mathématiques aux États-Unis pour partir…
Mercredi
Atelier des Médias - RFI via Facebook

🤖 Venez faire la connaissance du papa de Flint, Benoit Raphael, l'éleveur de…

Plus...