Ce mercredi (27 octobre), le site internet français glifpix a été mis en ligne. Il met en relation des lecteurs ou des médias, d'un côté, et des journalistes, de l'autre, pour financer des reportages ou des enquêtes. Glifpix s'inspire largement, dans sa forme et son esprit, de l'américain spot.us qui a connu un certain succès depuis son lancement en 2008. Il s'inscrit dans la tendance du "crowdfunding", du financement collectif, déjà bien connu dans le monde de la musique (MyMajorCompany ou Buzzmyband) ou du cinéma (Touscoprod ou PeopleforCinema).

D'ici quelques mois, Glifpix devrait être rejoint par un autre acteur français du crowdfunding jaimelinfo.com, un site développé par rue89 qui sera géré par une association (on en parlait dans notre compte rendu de la journée de la presse en ligne du Spiil).

Peut-on et doit-on compter sur le public pour financer la presse? Un acteur francophone peut-il trouver sa place dans ce secteur? Quels sont les limites et les avantages de ce modèle économique?...

Nous recevons ce mercredi 3 novembre l'équipe de glifpix, vous pouvez dores et déjà leur poser vos questions dans les commentaires de ce billet.

Quelques liens sur ce sujet

Spot.us ou l'impact du crowdfunding sur le journalisme (Tanja Aitamurto Owni.fr)
Spot.us les journalistes travaillent en public pour le public (idem)
Glifpix, le financement de la presse en mode Web 2.0 (Arnaud Devillard 01.net)
Payer pour de l’info en ligne ? Ça peut se faire… ( Emmanuelle Anizon Télérrama)

Ajout du 2 novembre :

Deux infos de dernière minute

Je sais maintenant que Glifpix sera représentée par Hélène Huby et Pierre-Yves Platini. Tous deux de Fabernovel, la société qui a lancé le site.

J'ai choisi aussi d'inviter en dernière minute Vincent Ricordeau co-fondateur de kisskissbankbank,
un site de crowdfunding généraliste lancé en mars 2010 (qui finance aussi, mais pas exclusivement, des projets journalistiques). Kisskissbankbank est un peu le kickstarter français.

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Ziad Maalouf est journaliste, producteur de l'Atelier des médias RFI

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • @Pierre désolé mais vos questions sont arrivées trop tard. Merci de votre participation en tous cas.
  • Merci @tous pour vos questions. L'émission est enregistrée et sera bientôt en ligne.
  • - je suis évidemment d'accord pour le non-encaissement des sommes pour les objectifs non atteints
    - y aura t'il une somme minimale - ou peux-t'on participer à hauteur de 1, 2 5 euros ?
    J'adore le principe, mais je me méfie souvent, car il est très difficile de faire état de tous les projets
    de les rendre visible à égales chances
    souvent, ce sont les projets qui ont déjà reçu des votes (ou alors ceux qui viennent de s'inscrire) qui apparaissent en premier...
    cela se comprend (n'émergent que ceux qui sont intéressants)
    mais
    il me semble qu'il faut vraiment réfléchir sur la manière dont ces projets apparaissent (tri au hasard?) sur la PAGE d'ACCUEIL
    n'oublions pas que l'internaute est souvent bête et volatile
    et est fortement manipulable par l'interface (position, taille des liens, texte/description affichée, etc...)

    en tous cas - bravo
    j'espère que ce genre de modèle s'étendra à d'autres domaines
    je serai là pour mettre des livres sterling
  • Ne pensez vous pas qu'il serai plus rassurant que les sommes promises ne soit pas encaissées avant que le projet atteigne son objectif.
    Je pense a babeldoor par exemple http://www.babeldoor.com/category/projets/%C3%A9dition
    Tant que l’objectif n’est pas atteint et que la collecte est en cours, les participations sont enregistrées sans débit bancaire via l'inteface sécurisée de paybox, et les participants peuvent demander l’annulation de leur mise en contactant BABELDOOR par mail
  • Bravo à Hélène et Hala d'avoir mené leur projet à bonne fin. Ma question en quoi ce projet est opensource (je ne vois pas de source à télécharger et de possibilité d'améliorer le projet) ?
  • Pas de réaction à ce moment précis!!!!!!!!!!!!!
  • Le project"Glifpix" que signifie celá? C'est pourquoi?
    Et comment son functionnement?
  • @tous Merci de votre participation!
    Deux infos de dernière minute d'abord je sais maintenant que Glifpix sera représentée par Hélène Huby et Pierre-Yves Platini. Tous deux de Fabernovel, la société qui a lancé le site.
    J'ai choisi aussi d'inviter en dernière minute Vincent Ricordeau co-fondateur de kisskissbankbank, un site de crowdfunding généraliste lancé en mars 2010 (qui finance aussi, mais pas exclusivement, des projets journalistiques)
  • Pourquoi "Glifpix" ? C'est dur à dire comme à écrire.
    Quel est l'intérêt de FaberNovel à financer Glifpix ?
  • je slt l'idée mais je demande ce que les promoteurs de spectacles peuvent en profiter je fais des concerts dans des p
This reply was deleted.

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted a blog post
Les récentes législatives et l’état de santé du président Ali Bongo Ondimba ont ravivé certaines…
4 févr. 2019
mapote gaye posted a blog post
Ceci après avoir publié par «erreur» l’information selon laquelle la présidente du Sénat,  Lucie…
4 févr. 2019
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv. 2019
Plus...