Violence aux femmes : «Se taire, c'est être complice!»

Six organisations de la société civile marquent la célébration de la journée mondiale de la femme prévue le 8 mars prochain par «une marche pacifique», pour dire non aux violences faites aux femmes, à travers le parrainage de Mariem Daddah Présidente de la Fondation Moctar Ould Daddah.

Marieme Dadaddh (c)
Marieme Dadaddh Ex premiere dame de la Mauritanie en compagnie des membres de la société civile
A quelques jours du 8 mars, l’heure est à la mobilisation. Les femmes mauritaniennes entreprennent une marche pacifique pour faire entendre leurs voix de la place BMCI à la place Présidence de la République. Au moins 3000 personnes sont attendues pour cet événement qui veut dénoncer avec virulence les violences basées sur le genre.

Cette initiative dénommée «espace de dialogue et d’échange autour des questions des violences à l’égard des femmes et des enfants» traduit «le degré de maturité des femmes mauritaniennes» a déclaré Mariem Daddah l’ex-première dame du pays, par ailleurs Présidente de la Fondation Moctar Ould Daddah, et marraine de cette action. Les femmes mauritaniennes réunies autour de Mariem Daddah et de Zeinebou Taleb Moussa, présidente de l’association Mauritanienne pour la Santé de la Mère et de l’Enfant (AMSME), ont considéré ainsi la violence faite aux femmes comme «une atteinte aux droits de l’homme».

A travers cette action, les femmes entendent faire de la violence dont elles subissent «une cause nationale» d’où leur souhait de formuler une plate forme revendicative en mobilisant les femmes pour qu’elles ne se taisent plus, «car se taire c’est être complice» martèlent-elles.

La musicienne Tahara Mint Hembara, sans détour, a donné le ton de la dénonciation en s’inspirant de son cas personnel, battue par son ex-mari, elle sort de son silence une fois de plus pour dénoncer de telles pratiques d’un autre âge.

Une occasion de passer en revue les types de violence (morale, physique, harcèlement) dont les femmes sont victimes comme en témoignent les multiples centres d’écoute de certaines organisations de défense de droits de l’homme comme l’AFCF, l’AMDH entre autres.

S'organiser soi-même

En attendant cette journée de la Femme, des ateliers d’élaboration de pancartes sont organisés depuis fin février. Un fait marquant cette mobilisation, est l’élaboration des pancartes avec les artistes peintres mauritaniens. Pour une fois, les femmes mauritaniennes vont concevoir elles-mêmes les slogans de leur marche pacifique.

Selon une participante de l’atelier du 3 mars tenu au sein de l’ONG ACTIONS à Basra, «les femmes vont exprimer les acquis de leur lutte et transmettre des messages aux populations pour dire stop aux violences faites aux femmes».

Un discours soutenu par Mar Jubero Capdeferro, coordonnatrice des activités de la marche qui insiste sur l’implication des acteurs de la société civile à la marche. L’apport des artistes consiste donc à exprimer les préoccupations des femmes à travers des toiles de peinture ; à concevoir «un plaidoyer didactique» explique l'espagnole.

Une démarche qui met l’accent sur l’implication de l’Association des artistes Mauritaniens, «un regroupement qui existe depuis une dizaine d’année mais qui fonctionne depuis peu avec une subvention de l’état» confie Aicha Fall, artiste plasticienne.

Awa Seydou Traoré

Vues : 70

Commenter

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Atelier des médias

Écoutez !

RFI sur Youtube

La vie de la communauté

Billet de Schékinah Rodney NDALA

LIBYE: Le chaos s'annonce à grande vitesse

... La nature a horreur du vide. La politique c'est de la conviction, l'art du possible, l'art de gérer les affaires publiques. Mais l'on se pose sinon je me pose une question: Que pensent les politiciens des gens qu'il entendent gouverner ? Y a…Plus
il y a 2 heures
Billet de Yale Toti Jean Marc

Et si l'Afrique faisait du tourisme l'une de ses priorités?

Nous vivons sur un continent qui malheureusement est dominé des guerres fratricides créant la désolation, la tristesse, le sous-développement, puisque ces conflits passent toujours par la destruction des édifices publics, privés...Par ailleurs si…Plus
il y a 3 heures
Un billet de serge katembera rhukuzage a été présenté en exclusivité
il y a 6 heures
Un billet de lecameroundeslumières a été présenté en exclusivité

Une révolte par les réseaux sociaux est-elle possible au Cameroun ?

Le 17 décembre 2010 un vendeur de fruits et légumes Tunisien Mohamed Bouazizi se…Plus
il y a 6 heures
Billet de Bulcke

L'Union Africaine et Africa 24 TV annoncent la 1ère édition américaine de la journée "Believe in Africa Day"

Sous le Haut Patronage de SE Paul Biya, Président de la République du Cameroun, l’Union Africaine  avec le soutien d’AFRICA  24 TV, ont  l'honneur d'annoncer la première  édition américaine de la journée « Believe in Africa Day » (BIAD), le dimanche…Plus
il y a 7 heures
amevo yao a promu le blog BIENTÔT DANS LES BACS: SUR LES ROUTES SANGLANTES DE L'EXIL de Kodzo Adzewoda VONDOLY
il y a 19 heures
Billet de Souleymane Ba

Nouadhibou prépare la korité

A l’instar des  villes musulmanes , la capitale économique mauritanienne vit les derniers jours de ramadan.Dans quelques heures  les musulmans  vont rompre le jeun engagé il ya 28 jours .A la veille de la fête de korité , les populations de…Plus
il y a 20 heures
Billet de Didier Ndengue

Il était une fois : La soirée de mariage de Christian et de Xavière

Au menu : mets à gogo, spectacle, et danse autour de plusieurs astuces et champagnes.Elle restera à jamais graver dans ma mémoire. La soirée de mariage de Christian et de Xavière était trop belle. Un peu comme le couple lui-même. Un peu de kongossa…Plus
il y a 23 heures
Sougou Bokor Kellami a publié un statut
"Pourquoi la France ne se retire pas definitivement des affaires Africaines internes commes exters"
hier
Mella Manon a promu le blog Internet comme un ghetto de West Baltimore dans "The Wire" de serge katembera rhukuzage
hier
Billet de Serge ULESKI

De la rafle du Vél d’Hiv à l’opération « Bordure protectrice »

 " Que savez-vous de votre douleur en moi ?        - Tout, justement. C'est-à-dire : rien… puisqu’il n’y a rien." ***                       Pas un geste, pas un regard, pas une parole              Ici, en France, d’aucuns s’activent et comptent…Plus
hier
Discussion publiée par Mamadou Coulibaly

SCANDALE EN AFRIQUE DU SUD !!!

Pour moi on pourrais parlé de SCANDAL ; car la fille cadette du président sud-africain Jacob Zuma et de Nkosazana Dlamini-Zuma,…Plus
hier
Billet de Kodzo Adzewoda VONDOLY

BIENTÔT DANS LES BACS: SUR LES ROUTES SANGLANTES DE L'EXIL

Cinquième livre de Moïse O. INANDJO, "Sur les routes sanglantes de l'exil" est un roman écrit dans un style simple et très accessible à tous. Il y raconte une histoire qui ne laissera personne indifférent. Comme toujours, l'auteur vient toucher du…Plus
hier
Billet de lecameroundeslumières

Une révolte par les réseaux sociaux est-elle possible au Cameroun ?

Le 17 décembre 2010 un vendeur de fruits et légumes Tunisien Mohamed Bouazizi se…Plus
hier
bryampa24 a promu le blog LDJ,LICRA, CRIF, SOS racisme, PS et UMP : l'union sacrée de Serge ULESKI
hier
Clara-Doïna Schmelck a promu le blog Vue imprenable sur Denis Robert : journaliste, écrivain, documentariste et plasticien de Ziad Maalouf
hier

Membres

Les billets à la Une

Abonnez-vous par mail :

Photos

Chargement en cours…

Mondoblog

© 2014   Créé par Philippe Couve et Simon Decreuze. Coordonné par Ziad Maalouf.

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation