Contrairement à ce que l'on pourrait croire, il n'y a pas de relation automatique entre écosystème innovant et ville intelligente. On peut avoir l'un sans l'autre et ce dans les deux sens.

  • Une ville peut avoir une forte communauté innovante sans la mettre à contribution pour résoudre ses problèmes
  • A l'inverse, une ville innovante peut très bien ne pas s'appuyer sur un écosystème technologique hyper développé

Mais une étude récente menée aux États-Unis montre que les villes où l'on trouve le plus d'innovations urbaines sont celles qui ont pu établir les meilleures relations entre les startups en général et les acteurs civiques.

Les relations ne sont pas évidentes, mais on a tout intérêt à les établir. Pour cela il faut en finir avec les préjugés des responsables urbains qui se méfient de la technologie et des geeks qui ignorent trop souvent ce que leur innovation peut apporter aux villes et aux communautés locales.


Faut-il que ces startups se consacrent aux problèmes urbains ? Pas nécessairement. Je parle d'écosystèmes innovants, quelque soit la technologie qu'on y développe. Mais il est vrai qu'on constate l'émergence d'un secteur de startups spécialisées dans la technologie urbaine. J'en ai mentionné deux la semaine dernière qui permettent de réduire la consommation d'énergie.

La ville de New York, de son côté, essaye d'orienter une partie de son écosystème innovant – un des plus grands des États-Unis - vers la création de startups de technologie urbaine.

En clair, c'est un secteur qui monte et qui peut intéresser geeks, entrepreneurs et entités territoriales.

Mais comment ces dernières peuvent-elles faire pour encourager la création d'un écosystème innovant dynamique?
C'est facile d'en vouloir un, beaucoup plus difficile de parvenir à le créer. Et ça ne passe généralement pas par une initiative municipale, même si une municipalité peut y contribuer sérieusement. Heureusement on commence à avoir des éléments.

Selon un rapport de la fondation Kauffman, les critères clés sont :

  • la densité d'entreprises nouvelles,
  • la fluidité des mouvements de population et la facilité à changer d'emploi,
  • la diversité, aussi bien entre secteurs d'activité que dans la population.

Une logique comparable se retrouve au niveau de la créativité globale des territoires. Il est clair aujourd'hui qu'on a intérêt à mettre l'accent sur les activités de la classe créative qui comprend aussi bien les professeurs que les avocats, les designers ou les geeks // entre autres

Mais la créativité est d'autant plus grande qu'elle s'appuie sur des activités traditionnelles qui les complètent.
La situation est-elle différente en Europe?

La situation des villes européennes est bien évidemment différente de celle qu'on trouve de l'autre côté de l'Atlantique et les réflexions se complètent utilement. Ainsi le site SmartCities in Europe (villes intelligentes en Europe) proposait il récemment trois réflexions que je te résume :

  • Tout les gens concernés doivent participer dès le début et cela comprend les citoyens
  • La communication passe plutôt par une communication fluide entre pairs dans la ville comme avec l'extérieur
  • Quand on se lance dans la nouveauté il est recommandé de ne pas oublier ce qui existe déjà. Connecter ce qu'on a et ce qu'on voudrait faire permet souvent de gagner du temps et de l'argent.

Voilà pour l'Europe et les États Unis. Il nous restera dans d'autres chroniques à voir comment le défi se présente en Afrique, en Amérique Latine et en Asie. Compte sur moi.

Crédit photo : Smart Citizens (FlickR)

M'envoyer un e-mail lorsque des personnes publient un commentaire –

Francis Pisani
@francispisani
Perspectives on innovation, creative cities, and smart citizens. Globe wanderer. Distributed self. Never here. Rhizomantic.

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Récemment sur l'atelier

Roger kitemoko posted photos
Il y a 10 heures
Atelier des Médias - RFI via Facebook

🗞️ Et on pourra se pré-abonner dès la mi-juillet ! 👍…

Atelier des Médias - RFI via Facebook

Il y a quelques semaines, nous rendions visite aux équipes de Brut, ce tout jeune…

Atelier des médias via Twitter
Jeudi
Plus...