Valence en Espagne ferme sa radio et télévision

Le Buzz européen de Maria Afonso

 

 

En Espagne, première fermeture d'une radio et télévision régionale, la RTVV, à Valence. C’est le signe de la faillite des régions en Espagne. Alberto Fabra du parti populaire et président de la région de Valence.


"Nous allons procéder à la fermeture de la radio télévision valencienne parce que nous n’avons pas les 40 millions d’euros pour pouvoir réembaucher les salariés. Parce que cet argent nous en avons besoin pour maintenir les services publics de l’éducation, de la santé et des politiques sociales. Et c’est ce que va faire, par dessus tout, ce gouvernement, pour continuer à servir les 5 millions de citoyens valenciens."

 

Les projets démesurés et d’un cout élevé ne manque pas dans la province de Valence. On peut citer : le circuit urbain pour le Grand prix automobile de Formule 1 : 89 millions d’euros, la Cité des Arts et des Sciences : 1,3 milliard d’euros.  Il y a aussi le parc d'attractions Terra Mitica à Benidorm : 400 millions, et enfin, la Cité de la Lumière à Alicante : 300 millions.

Dans ce paysage de gabegie, les réactions ne manquent pas. Dans une intervention improvisée pour défendre la RTVV le député de l’opposition régionale, Ignacio Blanco ne mâche pas ses mots.

 

 

Il faut préciser que la télé valencienne a souvent été aux ordres du gouvernement régional. Mais aujourd’hui, les 1700 salariés le regrettent. Ils dénoncent le silence médiatique qui leur était imposé sur les sujets sensibles.

 

 

 Aujourd’hui, cette faillite des régions est une grande source d’inquiétude pour l’Espagne qui doit économiser 8 milliards d’euros, réduire les coûts et imposer de nouvelles taxes en 2014 et 2015 pour éviter le collapse.

 

 

 

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

This reply was deleted.

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...