Un SANOGO qui voulait attraper la Lune

Un coup classique; On chasse un président sous un prétexte quelconque (c'est pas important pour le putschiste, c'est uniquement pour la plèbe) pour ensuite prendre sa place et enfin se proclamer certainement, au bout d'un temps propice à l'accoutumance,  Empereur.

L'Empire du Mali a vécu! Il en sera ainsi pour ces coups d'état de la part de militaires qui certainement se prennent (dans leur tête sûrement) pour  Napoléon Bonaparte ou un Jean Bedel BOKASSA ou Idy AMINE DADA ou un certain Moboutou (excusez-moi de l'oubli de son nom car ce nom pour la "zairinité" était franchement très poétique).

La dure réalité de la géopolitique a eu raison de la fougue de ce SANOGO qui bizarrement me rappelle un troubadour du nom de SANOKHO ou, pour faire plus bref et classe, un certain SANEKH ci-devant amuseur public pour jeunes-vieilles- dames abandonnées par un mari éternellement en réunion très tard le soir. Allez savoir !

Les islamistes n'ont pas, à la différence de ces Touareg-gens-du-voyage, cette impérieuse nécessité de se fixer dans des zones géographiques sûres parce que fatigués, comme le peuple de Moise, de l'exode, de la Shoa et tant de maux qui atteignent ceux qui n'ont pas de terre-couleur-de-leur-peau.

Un Mali bipolarisé serait un moindre mal face à ce qui semble se dessiner avec l'entrée- favorisée par la maladresse de SANOGO- des soit disant combattants de l'Islam, qui est PAIX, qui reconnait que la seule guerre qui vaille est celle menée par l'individu contre les tentations, qui proclame dans le Saint Coran : "Pas de CONTREINTE en religion! ".

Or le conquérant s'offre la terre entière comme perspective. Une forme de mondialisation? Comme un vol de gerfauts hors du charnier natal,  ils iront alors, certainement, assurément jusqu'au delà du Mali. Ce jour là certains comprendront José Maria DE HEREDIA.

La CDEAO serait elle en mesure de combattre ces faucons ? Le peuple manifeste diversement ses croyances. Le barbu, voisin de longue date, ne risquerait-il pas d’être louche ? Ou cette femme voilée jusqu’au pied ?  Le risque est grand tant la confusion peut susciter craintes et méfiances au sein de la population que l’autorité souhaite protéger des intrus armés. .

 www.kaderndiouck.net

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted a blog post
Les récentes législatives et l’état de santé du président Ali Bongo Ondimba ont ravivé certaines…
4 févr. 2019
mapote gaye posted a blog post
Ceci après avoir publié par «erreur» l’information selon laquelle la présidente du Sénat,  Lucie…
4 févr. 2019
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv. 2019
Plus...