Un portail pour la presse privée malienne

A l'initiative de l'ASSEP, association des éditions de la presse privée du Mali, les journaux maliens se sont dotés d'un portail commun agrégeant les articles de leurs éditions. Depuis le mois de mars, on y trouve chaque jour des articles de la presse quotidienne, hebdomadaire et mensuelle du Mali. Dramane Aliou Koné, président de l'ASSEP, explique les raisons du lancement de ce portail : "pour exister, il faut être sur le Net".

Ecoutez l'interview (1 min.)

Parmi les articles publiés, on trouve ceux de l'hebdomadaire le "Scorpion". Mahamane Hamèye Cissé, son directeur de publication, est "heureux de la création de ce site". Il explique que les journaux maliens se positionnent sur Internet et espèrent en tirer des ressources financières.

Ecoutez l'interview (5 min.)

Pour l'instant, les ressources issues de la publicité présente sur le portail de la presse privée malienne ne sont pas suffisantes. Mais cela pourrait changer. Et pour redistribuer les ressources, l'association hésite encore entre deux solutions : soit la rémunération de chaque titre selon les contenus publiés et le nombre de visites ; soit mettre en place un fonds d'investissement pour financer à moyen terme les projets de certaines éditions.

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • tant mieux qu'on oubliât pas le moindre des plus illustres plumitifs du Mali, pour arriver à ce portail de la presse privée malienne. mais quand même , jugez-en vous même chers internautes de l'atelier des médias sur RFI: un petit diplômé de rien du tout, porteur chômeur d'un petit canard, feuille de chou pour maintenir les usagers de la maison de la presse, autour d'un bulletin-papier gratuit et distribué pour les besoins de la lecture en réseau intranet des journalistes sportifs, des organes officiels et des autres médiats du paysage audiovisuel national, n'a pu mériter autre sort que la chasse à l'homme, la suspension de la salle informatique et des sessions de navigation internet, et même de l'enceinte de la maison de la presse le 27 juin 2005, par le sieur Président, manipulé par son vice-président, et concommitamment président de l'UJAO-UNAJOM, boss des boss de la;presse, pour abus de position et arbitraire gratuit, devant témoins pris pour être sentencieux et rendre sentencieuse la décision unilatérale du 27 juin 2005 et qui sont Mlles Astou Kéïta, actuelle secrétaire de lui, dont j'étais également amoureuse à l'époque, sans succès; et sa consoeur, responsbale de la salle informatique Nana Bengaly. La Plume Libérée n'en est pas mort pour autant, même si non plus on n'arrive pas encore à se créer et se maintenir sur le marché à prix défiant toute concurrence comme ses promoteurs privés le souhaitent. Mais au moins, la quête de financement continue et l'intégration par le bas du monde de la presse privée malienne continue, grâce à notre adhésion à l'association des revendeurs de journaux du Mali.

    Merci !:M. Lèye, khaly-moustapha (bobka_rasstaf@yahoo.fr), directeur de publication du journal VSD des jeunes bamakois, magazine culturel du week-end bamakois : LA PLUME LIBEREE, hebdomadaire national d'informations générales paraissant les vendredis. et à l'improviste.Parti et école du parti de la demande sociale du Gié international CRADIF SA BGOM, maison d'éditions panafricaines et de la culture noire de l'appel d'Aix-en-Provence du 24 février 1992, en faveur du fédéralisme "UJJAMA TRUE DEMOCRACY" (one man, one vote - salus populi suprema lex esto - s'affirmer - s'entraider - se défendre) Cercle de réflexion des africains démocrates et intellectuels pour le fédéralisme, bureau de gestion organisation et méthode des maliens de l'extérieur et des africains de la diaspora africaine des îles et du continent. Section africaine de la Ligue démocratique africaine, futur parti communautaire national d'Afrique de l'ouest (LDA-PCNAO)-FONDATION AMADOU ET WADE POUR L'EMPLOI DES JEUNES, l'insertion socioprofessionnelle des jeunes diplômés, la solidarité nationale, la mobilité géographique des emplois sociaux, communautaires, jeunes et neufs en Afrique de l'ouest, espace CEDEAO-UEMOA et la prise en charge des démunis sociaux de la demande sociale, organisation intergouvernementale Mali-Sénégal de lutte contre la pauvreté et le chômage, OIG BPP, bureau privé de placement, projets et actifs sociaux du mémorandum de création du 11 août 2002, près Notaire maitre.diallo@cefib.com et Primature. excusez nous, jeunesse active et humaniste, jeunesse bleue horizon, association libre de coopération et d'amitié France-Afrique, club att et club des amis de Tosh, écoles du parti de la demande sociale- d'avoir eu à balancer quelqu'un sans nommer le titre et la profession, ni citer quelqu'un. Dixit!
  • c'est bien, il faut y croire et s'armer de courage,car la vie est un éternel combat


  • Il est à espérer que cette presse malienne aura suffisamment de moyens pour pouvoir fonctionner normalement... Puis, il est à espérer qu'elle ne subira pas de pressions !



    Dominique Dutilloy
  • c'est une avancée pour la presse maliènne et une expérience à partager avec les journalistes Africains.

    Nous n'avons plus droit à l'erreur.
This reply was deleted.

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...