Besoin d'un joli prénom à donner à un nouveau-né ? Ou peut-être un surnom pour vous même ? Pas de panique. Les Congolais ont déjà trouvé l’astuce. La danse des mots a invité Kerwin Mayizo pour en savoir plus. Suivez les extraits lol de l’émission.

Mobutu Sese Seko

Le nom et la République démocratique du Congo, c'est toute une histoire. Une vieille histoire, dirait-on. Elle remonte vers les années 1970 avec la "zaïrianisation". Le président Mobutu prêche le recours à l'authenticité. Le mot d'ordre est donné aux Congolais, alors Zaïrois, de se détacher de tout ce qui rappelle la domination occidentale.

Les prénoms chrétiens tombent et on rajoute au nom ce qu'on va appeler le post-nom. Le citoyen président qui se prénommait Joseph-Désiré devient carrément Mobutu Sese Seko Kuku Ngbendu Wa Zabanga. Même des villes sont rebaptisées car tout doit désormais trouvé sa source dans le patrimoine culturel local.

Cela n'a duré qu'un temps. Les Congolais se prénomment depuis. Mais, pas n'importe comment. Les parents font très attention à ne pas attribuer à leur enfant un prénom qui pourrait lui porter malheur. Kerwin Mayizo l'explique à Yvan Amar de l'émission La danse des mots sur Rfi. Ecoutez les extraits les plus lol de l'émission

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Récemment sur l'atelier