Togo---Merde de football togolais!

Photo: Capitaine des Eperviers du Togo, Shéyi Adébayor

Comment peut-on comprendre qu'à quelques semaines de la CAN 2013, l'équipe nationale togolaise de football s'explose! Au moment où les préparatifs avancent au niveau des autres pays participants, c'est le bon moment choisi par notre sélection nationale pour se mettre en lambeau.
Les togolaiséries ont repris ! Les vieux démons de la division ont refait surface (rappelez-vous de la période post-Cabinda).
Les joueurs, les dirigeants de la FTF et le ministère des Sports sont profondément divisés.
La preuve a été la guerre de communiqués et de déclarations la semaine dernière. Par médias interposés, "on se rentre dedans" et malgré l'appel au calme lancé par la Haute autorité (HAAC), le bordel continu.
Aujourd'hui, les langues se délient après que Shéyi Emmanuel Adébayor, capitaine des Eperviers aient lancé le pavé dans marre. Shéyi a indiqué qu'il ne participera pas à la CAN 2013 et avec lui, les pro-shéyi ---joueurs---qui ont tout suite fait de s'aligner sur la décision de leur capitaine.
Ce qui est tout à fait normal ! La minorité qui reste, hésite à faire connaître leur position publiquement. Le sélectionneur Didier Six, mis en difficulté s'est donné 48 heures pour indiquer s'il doit continuer oui ou non avec les Eperviers.
Son choix sera déterminé par la position de certains joueurs clés, si eux aussi, regagnaient le camp Shéyi, il claquerait la porte.
Pendant ce temps, on se complaise à la Fédération avec une gouvernance concentrée dans les mains d'un seul individu et un ministre des Sports, mieux placé pour être président d'un club de quartier que d'être le patron du Sport national.
Alors, ce qui m'agace ce soir, regardez tout l'argent dépensé par l'Etat pour payer Didier Six depuis son arrivée? Regardez un peu, tous les fonds débloqués par le gouvernement pour faire tourner l'équipe jusqu'à ce jour et la dernière, la prime de qualification versée aux joueurs suite à leur qualification à la CAN 2013.
Cet argent aurait pu être reversé au ministère de développement à la base pour tirer de la pauvreté les paysans que j'ai rencontré il y a quelques jours à Kara, Kanté, Siou et à Mango.
Tous les investissements réalisés se trouvent aujourd'hui compromis, les efforts sont sapés.
Jusqu'à quand, le clientélisme doit encore continuer à la tête du football togolais?
Je pense qu'au prochain conseil des Ministres, le chef de l'Etat, doit demander au ministre Bakalawa Fofana, ce qu'il en est exactement et prendre des décisions pour sauver le foot togolais des mains des prédateurs qui n'ont que pour seul intérêt, leur ventre.
L'unique bien qui nous reste et qui nous unit est encore bradé par des gens qui n'aiment pas ce pays.
Shéyi et ses co-équipiers ont pleinement raison car il suffit de s’immerger dans l’entourage de ceux qui gèrent aujourd’hui le Foot pour s’en rendre compte des magouilles et de l’opacité totale qui caractérise leur gestion.
Où sont passés les 2 millions FCFA cotisés par chaque joueurs et remis aux dirigeants de la FTF après qu’ils aient obtenus satisfaction ce jour-là à la primature ?
Mr le Président de la République, la FTF, le ministère des Sports, a failli dans la gestion de cette crise, le peuple, le Public sportif attend votre décision.

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • comment est-il possible qu'un joueur comme Adébayor puisse avoir une telle reaction à l'approche d'un evenement aussi important pour son pays!!
    c'est decevant!!!!!!!!!

This reply was deleted.

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...