Nous le savons peut-être tous que, pour réellement sauver un pays, il faudrait que les populations aident le gouvernement à travailler pour la stabilité de son économie, de son dévéloppement sur tous les plans, la recherche de la paix entre les citoyens et enfin travailler surtout pour s’auto suffir alimentairement. Contrairement à cela, le collectif de l’opposition togolaise denommé « sauvons le Togo » semble ne pas doter de cette vision. Il prefère mobiliser les innocents à marcher, barricarder les voies d’accès aux activités quotidiènnes des citoyens honnêtes. Le faisant, il sollicite la couverture des medias internationnaux pour prouver qu’il detenait la majorité de la population. Appélé à la table de négociation qu’il réclamait à bras le corps au régime en place. Il a refusé à la fin des comptes, la main tendue du pouvoir. Une chose devrait être claire dans les esprits. Les organisateurs de ces manifestations de rues, n’ont ni leurs enfants ni parents biologiques au Togo. Ils manipulent à dessein les pauvres parents et leurs innocentes progenitures. Le respectable homme, Monsieur GILES Christ Olympio, le président fondateur de « UFC » Union pour la Force du Changement, le principal parti politique du Togo. Cet homme conscient du retard qu’a accusé le Togo, son pays, a opté de travailler de concert avec le regime en place. Ceci, pour mettre l’interêt général de la nation togolaise devant. Espérons que ceux qui manifestent aujourd’hui le rejoindront plus tard.

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...