Bargny s’est  vengé des forces de l’ordre. Pardon des forces du désordre je voulais dire. Je préfère les appeler ainsi parce qu’ils ont foutu le bordel  en voulant cautionner  une décision injuste du vieux Wade.  Mais heureusement Bargny a dit non. Ce 23 juin est une date historique pour le Sénégal en entier, mais particulièrement pour Bargny.

Chers amis nous devons remercier le président. Bah ! c’est mon avis, car son projet de loi a permis aux Bargnois de venger une vielle histoire. Pour ceux qui  l’ont oublié, je parle des affrontements qui nous avaient opposé aux bérets  rouges suites à nos problèmes fonciers avec la société qui pollue les terres de Bargny. Je veux parler de la soccocim. Pourtant la plupart des Bargnois ne savent pas à quoi sert cette loi, mais ils sont sortis manifester. Cela signifie tout simplement que le peuple en a marre du Président Abdoulaye Wade et de sa cour royale. Ce vieux on ne sait vraiment pas ce qu’il veut. Il a remplacé l’état par le parti, fait de telle sorte que les députés du peuple soient les siens, pour enfin espérer offrir notre patrie à son bébé. Je me rappelle au lendemain de l’alternance tout le peuple nourrissait un grain d’espoir. Désolé pour ce peuple qui s’était senti libéré. Oui, un peuple qui chantait et tournait le dos au passé. Et au finish le peuple souffre de plus en plus. Mais heureusement pour cette fois ci, les dignes Sénégalais ont dit niet à cette loi injuste. Tous ensembles dans les rues pour manifester leur colère. De malheureuses forces de l’ordre inefficaces et injustes n’ont pas pu contenir  la colère des Bargnois. Ces derniers ont tout simplement eu le dessus sur les bérets rouge. Et ceci à facilité le déshonneur de Gorgui.


 

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • A mon avis ce projet de loi retiré par le President nous a beaucoup servi, car il a permi au peuple de se souder et de parler un et un seul langage c'est a dire :"ça suffit!". le peuple senegalais etait comme si on l'avait ensorcellé, il ne parlé jamais, il laissé le regime faire ce que bon lui semble des institutions de la republique (je pense a la reduction du mandat du president de l'assemblée de 05 à 01 an). Alors maintenant je pense que le Peuple s'est reveillé et il dira toujours non aux derives de ce regime.

  • je crois que ya déjà trop de problème au Sénégal qui pousse le Président Abdoulaye Wade à démissionner.

    il doit partir  

This reply was deleted.

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr. 2019
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv. 2019
Plus...