Ils ont suivi une formation dans ce sens le 16 mars 2013 à Douala.

Réunis dans la salle de conférence du 7e étage de l’hôtel Bano sis au quartier Akwa à l’initiative des 24labs Online Journalism Training Series (24OJT), une dizaine de journalistes de plusieurs médias et quelques communicateurs camerounais prennent part à un atelier de formation sur les Technologies de l’information et de la communication (Tic). Ils viennent de plusieurs villes du pays. «L’objectif global des 24Labs Online Journalism Training Series est d’amener les journalistes et bloggers à rester au contact des évolutions technologiques qui ont une influence sur la pratique de leur métier. 24Labs dans la dimension sociale de sa philosophie d’action accorde une place importante au partage. C’est le meilleur moyen de diffuser les savoirs et d’emprunter le chemin qui mène à l’épanouissement », rappelle-t-on dans le document annonçant l’événement. Et de préciser: « Ce devoir de partage passe par des supports de diffusion : les médias. Ces médias qui ont dépassé le cadre de la presse écrite, la radio et la télévision. Il faut donc pour cela des journalistes et bloggers qui sont au parfum des pratiques et des enjeux liés aux effets de l’évolution des technologies sur leur métier. C’est dans le même esprit qu’ils vont partager afin que nous ayons des hommes de médias à jour ; et donc capables d’éclairer l’opinion publique ».

Les journalistes qui prennent part à la séance d’apprentissage doivent être capables à la longue, d’utiliser et d’appliquer les connaissances requises au courant de cet atelier. C'est-à-dire en claire, qu’ils doivent être en mesure de réaliser des reportages live via certaines facilités dispensées par 24Labs. Tenu sous le thème « Web Tools for Live », le cadre animé par le journaliste et bloggeur Edouard Tamba, a permis d’édifier sur plusieurs outils internet permettant de réaliser et de diffuser un reportage vidéo, audio, image ou écrit au moment où les faits se déroulent.

La séance de formation s’est déroulée en plusieurs phases. Chaque participant devait au préalable se munir de son lap top. Il fallait également se connecter au wifi de l’hôtel pour avoir accès à internet. Edouard et les autres membres du comité d’organisation s’assuraient de temps en temps que leurs « élèves » sont bien à la page.

On a ensuite procédé à l’exercice suivant, qui consistait à se rendre progressivement sur la page Coveritlive. Quid à Edouard Tamba de démontrer comment réaliser un reportage en direct et de communiquer avec ses auditeurs, lecteurs ou téléspectateurs via son compte Coveritlive, sans avoir à se déplacer. Il est recommandé aux journalistes pour la mise en œuvre de ce savoir, de posséder un compte Twitter, un blog, etc. L’atelier de plus de deux heures d’horloge s’est soldé par le module intitulé Djoss TV. Cet autre élément qui s’applique en merveille lorsqu’on possède un compte,  permet de contribuer à distance, à une émission télévisée diffusée en direct.

Didier Ndengue

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • En tout cas Didier, cette formation a été très intéressante pour moi. Je m'essaye d'ailleurs au reportage web...Là tu te verras en live un jour, un jour...Remember cover it

This reply was deleted.

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...