Rencontre Thabo M`Beki et Le Président Laurent Gbagbo
© AP


Vos outils

IMPRIMEZ

REAGISSEZ

PARTAGEZ
Partagez sur FacebookPartagez sur TwitterPartagez sur Yahoo BuzzPartagez sur Delicious
L`ancien président sud-africain Thabo Mbeki, nommé médiateur de l`Union africaine (UA) en Côte d`Ivoire, revient à Abidjan aprèsune première expérience mitigée dans ce pays et une intercession tout aussicontroversée au Zimbabwe.

L`ancien dirigeant, 68 ans, est arrivé dimancheà Abidjan, où il doit rencontrer les deux rivaux qui revendiquent la présidence: le chef d`Etat
sortant, Laurent Gbagbo et son rival Alassane Ouattara,soutenu par la
communauté internationale.

Le promoteur de "solutionsafricaines aux problèmes africains", également chargé du Soudan pour l`Unionafricaine (UA), a déjà effectué une médiation en
Côte d`Ivoire de 2004 à2006. A l`époque, il avait réussi à arracher un accord
(à Pretoria en avril2005) proclamant la "fin des hostilités".

Mais le texte était largementresté lettre morte et Thabo Mbeki, accusé par
les rebelles du nord d`être un"partisan acharné" de Laurent Gbagbo, s`était
vu retirer le dossier enoctobre 2006.

Cette expérience amère reste un avantage parce qu`il "esttrès familier des
difficultés entre les parties en Côte d`Ivoire", estimeSiphamandla Zondi de
l`Institut pour le dialogue global, un centre derecherches sud-africain.

Pour l`analyste, il lui faudra toutefoiscorriger deux "faiblesses": "il
devra mieux communiquer pour ne pas êtreaccusé" de partialité et "il devra
inclure dans les discussions les acteurspériphériques comme le Nigeria, le
Sénégal, la France, les Etats-Unis oul`ONU."

Ces travers - une tendance à centraliser les décisions et à n`enréférer à
personne - font partie intégrante du style Mbeki et lui ont coûtétrès cher
dans son pays.

Perçu par ses détracteurs comme unintellectuel distant et coupé des réalités il a été mis à la porte de laprésidence par son propre parti, le Congrès national africain (ANC) en septembre2008.

A l`époque, il paie également le prix de ses absences à répétitiondues à
ses multiples engagements sur la scène internationale.

ThaboMbeki, qui a forgé son expérience de négociateur dans les années 1980
ennouant les premiers contacts entre l`ANC et le régime de l`apartheid,a
toujours été convaincu que l`Afrique du Sud devait servir de point d`appuià
une "Renaissance africaine".

C`est pourquoi il a accepté au début deson mandat (1999-2008) de servir de
médiateur au Burundi, puis en Républiquedémocratique du Congo (RDC), où il a
enregistré un certain succès.

Ila ensuite été nommé facilitateur au Zimbabwe, où son bilan est beaucoup
pluscritiqué. Pour ne pas s`aliéner le président Robert Mugabe, cet apôtre
d`une"diplomatie discrète" a toujours refusé de le condamner malgré ses
violationsdes droits de l`Homme.

Surtout, il a poussé à la mise en place d`ungouvernement d`union, formé en
février 2009, qui fonctionne trèsdifficilement.

Là encore, il semble que le médiateur n`ait pas écouté lesconseils
périphériques. "Thabo Mbeki favorise la stabilité et dans son espritcela
passe par un gouvernement d`union" écrivait en 2007 l`ambassadeurdes
Etats-Unis à Harare, Christopher W. Dell, dans un câble révélé sur lesite
Wikileaks.

"Nous devons empêcher Pretoria d`imposer cetarrangement qui perpétuerait
un statu quo aux dépens d`un vrai changement etde réformes", ajoutait-il de
manière visionnaire.

Pour SiphamandlaZondi, il est toutefois fallacieux de rejeter la faute sur
Thabo Mbeki: "lerôle du médiateur est de permettre aux parties de s`entendre
dans l`intérêtde leur pays, dit-il. La responsabilité d`appliquer leurs
accords revient auxacteurs locaux."
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • Espérons le bien cher ami car l'heure est venu de prendre une décision à l'allure où vont les choses en cote d'ivoire.
  • la mediation de thabo mbeki peut être important dans la mesure ou il parvient a convaincre la partie qui se croit avoir raison!
This reply was deleted.

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...