Bakayoko Youssouf, journaliste à ‘Nord-Sud Quotidien’ (pro-Ouattara) vit dans l’obsession d’une agression des FDS depuis quelques jours, ce qui l’a amené à quitter son domicile sis à Abobo. Rentrant chez lui après le service, le journaliste est interpellé devant le portail de son domicile par une patrouille du Centre de commandement des opérations de sécurité (Cecos) qui lui demande ses pièces d’identité, après l’avoir fouillé.

Bakayoko Youssouf présente sa carte professionnelle estampillée ‘Nord-Sud Quotidien’ et, note-t-il dans un courriel, le chef d'équipe insiste sur son nom à quatre reprises, attend que le gardien du domicile vienne ouvrir le portail avant que la patrouille ne s'en aille.

Depuis lors, le journaliste dit vivre dans la peur surtout que le chauffeur du quotidien qui allait le chercher pour le service et le ramener à domicile, Ouattara Yacouba a été enlevé chez lui le 22 Février et reste introuvable. En outre, le 13 mars, les locaux de ‘Nord-Sud Quotidien’ ont été fouillés par des FDS qui disaient y chercher des armes.

Bakayoko Youssouf affirme également qu’il reçoit des appels d’inconnus qui restent muets au bout du fil. Toutes choses qui lui font craindre pour sa vie, d’où le SOS qu’il a lancé au Comité ivoirien pour la protection des journalistes (CIPJ), le 24 Mars.

http://ivoriancommiteeforprotectionofjo.blogspot.com/2011/03/tentatives-repetes-denlevement-de.html

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...