Écoutez les observateurs (6 min. et 05 sec.)

Les Observateurs avec Julien Pain

 


Le parcours du combattant d’un cinéaste ivoirien en herbe


"Ivoirian Crew Dance", c’est l’histoire de deux clans de danseurs - des break-dancers et des adeptes du "coupé-décalé" - qui s’affrontent à coups d’improvisations dans les rues d’Abidjan. Son réalisateur y croit, le film marchera. Mais, dans un pays où le cinéma local est quasi inexistant, ce projet tient du parcours du combattant. Lire son témoignage...

 

Quand voisins et policiers se donnent la main pour tabasser un immigré


Une vidéo de brutalité policière fait, en ce moment, le tour des réseaux sociaux grecs. On y voit des policiers casqués, assistés de badauds en survêtement, qui passent à tabac un immigré d’origine asiatique. Une scène qui rappelle davantage une agression de voyous qu’une intervention policière. Lire la suite...


Les brèves de Julien

On savait les lycéens chinois studieux, mais peut-être pas à ce point là. Car tenez vous bien, nous avons récupéré des images de lycéens  qui révisent leurs cour sous perfusion. Et je dis ça au sens littéral. Ils sont à leur bureau, et au dessus d’eux, comme dans les hôpitaux, il y a un sachet de liquide et un cathéter qui est branché directement sur une veine de leur bras. Alors pourquoi un tel attirail ? Et bien parce qu’ils ne veulent pas bouger de leur siege, pour continuer à réviser. Et donc pour prendre leurs vitamines, ils se sont installés ces perfusions au dessus de leur bureau. Je ne sais pas si c’est efficace pour réussir un examen, mais ce que je sais, c’est que je ne laisserai pas mes enfants réviser sous perfusion.

 

  Une polémique qui porte sur une couleur de peau. Il ne s’agit pas d’un problème de race, mais bien de soleil, et même de publicité. Je m’explique. A l’origine de cette polémique, il y a des affiches de la marque de vêtements H et M, que l’on peut d’ailleurs voir en ce moment dans le métro. Et sur ces affiches, on voit une très jolie jeune femme en maillot de bain, et à la peau, c’est vrai très bronzée. Et bien cette publicité n’a pas plu à certains spécialistes du cancer, qui disent que c’est une incitation à la tanoxérie – je ne connaissais pas ce mot, mais ça veut dire la dépendance au bronzage. Qui est une activité que l’on sait cancérigène. En tout cas, ces critiques ont porté. H et M n’a pas retiré ses affiches, mais ils ont quand même fait des excuses publiques.


C’est l’histoire d’un propriétaire aux méthodes mafieuses qui voulait déloger les squatteurs de son nouveau pavillon. Dimanche 25 juillet, il est arrivé avec une bande de "gaillards" encagoulés qui ont mis à sac la
maison située dans la ville de Montreuil, en banlieue parisienne. Une
scène que les voisins
se sont empressés de filmer…
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Ziad Maalouf est journaliste, producteur de l'Atelier des médias RFI

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...