Bientôt la localisation des populations et l’établissement des plans et cartes fiables

 La cérémonie officielle du démarrage de la Cartographie Censitaire s’est déroulée le lundi 19 mars 2012, au centre pilote de Port-Bouët. Placée sous la présidence du Ministre d’Etat, Ministre du Plan et du Développement, la Cartographie Censitaire consiste à identifier tous les sites habités, identifier et positionner toutes les infrastructures socio-économiques et les services, et recueillir des informations devant permettre d’estimer la population et délimiter des zones de dénombrement. Cette opération vise également à mettre à jour les différents répertoires localités (campements, quartiers…), et à préparer le terrain pour la collecte du Plan d’Urgence de Production des Statistiques de Base (PU-PSB) et du Recensement Général de la Population de l’Habitat 2012 (RGHP).
Dans son allocution, le Ministre d’Etat, Ministre du Plan et du Développement a indiqué que le PU-PSB vise d’une part, à « établir pour 2010 et 2011, les indicateurs statistiques fiables dans tous les secteurs d’activités, et d’autre part, à réactiver l’appareil statistique national ». S’agissant du Recensement Général de la Population qui n’a pu se tenir depuis 2008, le Dr Albert Toikeusse Mabri a fait savoir qu’il s’agit d’une opération d’envergure nationale qui fournit des données récentes, précises et suffisamment détaillées sur les caractéristiques démographiques, de tous les habitants de la Côte d’Ivoire, pour une meilleure planification du développement économique et social. Evoquant enfin la question de la Cartographie censitaire, le Ministre d’Etat, Ministre du Plan et du Développement a rappelé qu’elle consiste à visiter tous les sites habités du pays en vue de localiser les populations et à établir des plans et cartes, qui permettront aux agents recenseurs de dénombrer les populations et inventorier les infrastructures socio-économiques des localités.
Notons que la Cartographie Censitaire du prochain recensement de la population, est indispensable pour la collecte du PU-PSB. Elle utilisera des moyens techniques modernes tels que les images satellites, et les tablettes équipées de GPS, afin de rendre plus précises les données sur le territoire nationale.

                                    

SERIBA KONE, (source sercom ministère du P et du Dvpmt)

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...