Le rêve de nos invités cette semaine est de favoriser la naissance d’un Google ou d’un Apple africain. Startup Africa Paris est le nom de leur collectif. Depuis le mois d’octobre, ils se sont unis pour défendre et favoriser la création de jeunes entreprises, de start ups, à destination de l’Afrique. Nous avons reçu deux animateurs de Startup Africa Paris (Antoine Van Den Broek et Pierrick Chabi) et 4 jeunes entrepreneurs.

Startup Africa Paris

Le collectif Startup Africa est né au sein de l’espace de coworking Mutinerie (situé dans le 19ème arrondissement de Paris) au mois d’octobre 2013. Antoine Van Den Broek et Pierrick Chabi sont tous deux membres du collectif. La communauté, incarnée par un groupe de discussion Facebook, compte aujourd’hui plus de 300 membres. Leur but ? « Permettre à chaque participant de témoigner de son expérience, de nourrir une idée ou de franchir un obstacle.»

“Chop My Money”

Startup Africa a organisé deux rencontres. La première a permis de fixer les grandes lignes du projet. La seconde, organisée le 22 mai dernier, avait pour objet de mettre en relation des entrepreneurs africains (ou travaillant en direction de l’Afrique) et des investisseurs. Cet événement avait pour nom “Chop My Money”. Durant toute la soirée treize start-ups ont présenté leur concept en public. Le défi : convaincre les investisseurs de l’intérêt de leur projet.

Le programme de l’événement

19h00 - Accueil des Participants à Mutinerie
19h30 - Intro et Présentation des invités
Présentation du jury d'investisseurs

19h40 - Les Baby-Pitches
Les porteurs de projets africains sont inspirés

19:45 - 3 Afropolitan Pitches
Les porteurs de projets africains ont des projets à financer

20h30 - 3 Pitches Live from Africa
Les porteurs de projets africains sont africains

21h00 - Afropéro

Les projets

  • Yeelenpix : première banque d'image 100% africaine 
  • Afromania: site de e-commerce africain
  • Afrostream: plateforme vidéo dédiée aux séries et films afro-américains et africains
  • Abyster: plateforme de paiement web et mobile principalement dédiée aux pays africains
  • Kerawa: "le bon coin africain"
  • Quickdo: services et automates de distribution de livres numériques en Afrique
  • Fashizblack: magazine afropolitain haut de gamme
  • OuiCarry: service de livraison vers l'Afrique
  • Moonlook: site de ventes privées de produits de créateurs africains
  • Workforce: application mobile permettant aux entreprises sud-africaines de recruter les meilleurs travailleurs, déjà formé sous forme d’équipe
  • Tele Irrigation : dispositif de pilotage automatique et à distance de systèmes d’irrigation des exploitations maraîchères par téléphone mobile
  • Global Biotek : structure de biotechnologie proposant des médicaments traditionnels améliorés
  • PlayAfrika : marché d'applications

et de contenu digital mobile spécialement adapté l'Afrique.

Les gagnants du concours

  • Prix du public : Yeelen Pix, une banque d’images 100% africaine (Moussa Fofana)
  • Prix Startup Africa Paris : OuiCarry, “vos achats en ligne livrés au Sénégal” (Olabissi Adjovi)
  • Grand Prix du jury et prix “communautés” : Afrostream, une plateforme de streaming de films et de séries afros (Tonjé Bakang)

Les projets de nos invités

  • Nelly Wandji est l’une des fondatrices de Moonlook, un site de vente en ligne de vêtements crées par des designers africains. Nelly raconte son parcours : “Après une école de commerce, je voulais entreprendre dans un secteur qui m’intéresse c’est à dire, la mode. Il ya un réel potentiel de développement dans ce domaine mais beaucoup de risque à prendre. Cela prend du temps de trouver des partenaires locaux et des gens qui soutiennent ce genre de projet, mais j’ai envie de prouver dans dix ans que je n’ai pas eu tort de lancer Moonlook.”

  • Thierry Kientega est fondateur d’Afromania Group, un site de e-commerce accessible depuis l’Afrique, crée à Ouagadougou et adapté aux besoins locaux. “Le fait de créer et d’accroître son réseau, rencontrer des gens qui sont motivés et qui croient en leurs propre projets est encourageant”.

  • Nino Njopkou est fondateur et PDG de Kerawa.com, un site de petites annonces destiné à l’Afrique. Il trouve intéressant cette expérience qui lui a permis de parler devant les investisseurs chose qu’il n’a pas trop l’habitude de faire en tant que jeune entrepreneur. Il trouve par ailleurs important que la communauté évolue ensemble pour se rendre plus visible. “Tout seul dans son coin c’est compliqué” dit-il.

Startup Africa tente d’apporter des solutions au déficit d’investissement en Afrique. Il s’inscrit surtout dans un contexte particulier : celui de l’émergence d’une classe moyenne africaine. En effet, selon un rapport de la Banque africaine de Développement publié en avril 2011, “un tiers de la population en Afrique appartient aux classes moyennes”. Elles représentaient 34,3% de la population africaine en 2010 contre 26,2% en 1980. Une opportunité à saisir pour les entrepreneurs.

 

M'envoyer un e-mail lorsque des personnes publient un commentaire –

Journaliste en contrat pro à l'Atelier des Médias de RFI
Twitter: @manonmella

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

Atelier des médias via Twitter
Facebook menacé d'un redressement fiscal à dix chiffres: Facebook est menacé de redressement fiscal ... http://rfi.my/2azTiOy  Via @RFI
Il y a 11 heures
Atelier des médias via Twitter
Burundi: inquiétude des proches d’un journaliste d’Iwacu disparu depuis 7 jours http://rfi.my/2ahmEhL  Via @RFI
Il y a 11 heures
Mathias Virilli via Twitter
.@FestiCouthures : c'est parti
Il y a 16 heures
Atelier des Médias - RFI via Facebook

“Le rôle des journalistes n’est plus d’annoncer une information, mais de…

Plus...