SORTIE HISTORIQUE DES JOURNALISTES DE LA MACA


Propos des détenus dès leur sortie de la Maca (Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan)

Patrice Pohé, conseiller en communication au parquet d’Abidjan

"Des gens ont voulu faire passer leur humeur pour la réalité"

"Je suis Patrice Pohé, journaliste professionnel, conseiller en communication au Parquet d’Abidjan-Plateau, et président de laConférence nationale des directeurs de publications de Côte d’Ivoire. Ledroit a été dit et nous saluons cet éminent juriste qui vient derentrer dans l’histoire de notre appareil judiciaire en Côte d’Ivoire.Je profite de votre micro pour dire merci à toute la presse nationale etinternationale. Dire merci pour avoir fait échouer un complot ourdicontre la presse. Parce que là, les ennemis de la liberté de la presseont voulu détourner la loi de 2004 dont la Côte d’Ivoire s’est dotéepour les journalistes professionnels. Je pense que le plus dur reste àfaire parce que c’est un cas de jurisprudence qui a été évité, et jevoudrais que les journalistes, les présidents des associations de lapresse en Côte d’Ivoire soient toujours mobilisés pour faire barrage àtous ceux qui sont un frein à la liberté des journalistes. Merci à tousnos amis, parents et tous ceux qui, de loin ou de près nous ont soutenu.Parce que le droit a été dit et le droit a triomphé sur ce que je peuxappeler la caporalisation des médias par certaines personnes qui veulentfaire passer leur humeur pour la réalité.

Propos recueillis par Sériba Koné

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...