J'écoutais ce matin les doléances de deux chaînes tv concurrentes (i-Télé et BFM TV) quant au tour de table des journalistes désignés pour interviewer le président Sarkozy, ce jeudi soir. Certes leur complainte semble à première vue légitime : elles n'ont pas été choisies, au profit de "vieilles" enseignes du PAF, bien installées et de cadors du petit écran bien arrivés.Mais diantre, un peu d'élan, un peu de modernité dans le débat! Si erreur il y a, si incroyable oubli il y a, dans le staff de Sarkozy, elle est à un tout autre niveau : celui de ne pas considérer "l'autre presse" (la presse en ligne) et aussi "l'autre web" (les blogs et le 2.0). Pourquoi ne pas inviter un rédacteur en chef d'un site internet sur la politique sur ce plateau? Pourquoi pas aussi un blogueur politique connu et reconnu?Ce débat franco-français entre chaînes bien servies et concurrentes pas contentes manque furieusement d'ambitions et de hauteur. Notamment face à l'exemple américain d'Obama, encore poussé plus haut encore par le dispositif CNN/Facebook lors de son investiture. Notamment face aux questions actuelles de la crise des médias et de la digestion ardue des stratégies web des grands networks.Mais, soyons sport, soyons fous, je lance une idée à la volée : que dites-vous de monter là, en deux jours, une interface de "comment" temps réel de l'intervention présidentielle, en ligne sur le web et avec un grand média partenaire, comme l'ont fait les Américains? Je vais de ce pas mailer des responsables dans des réseaux compétents et acteurs concernés, sur cette folle et tardive idée. Vue la portée de la crise économique sur les ménages et travailleurs français, dieu qu'il y aurait de l'échange et du vivier à suggestions! Mais ne devons-nous pas donner corps à la démocratie numérique et réveiller la Démocratie tout court?Cela dit, rappelons deux faits notables qui pouvaient comme annoncer cet écart, indiquer cette voie, du coté présidentiel :- 1/ la frilosité de Sarkozy sur les nouvelles technologies, exprimée dès la campagne présidentielle en 2006, durant un célèbre vidéocast de Loïc Le Meur (cf : note d'Entre les lignes, sur ZDNet. http://www.zdnet.fr/blogs/2006/01/03/sarkozyle-meur-le-blog-consacre-nouveau-media-le-politique-consacre-offline/);- 2/ le pédalage dans la semoule récent de sa garde rapprochée sur le sujet du 2.0 : cf l'interview vidéo de Frédéric Lefebvre par Jean-Jacques Bourdin sur... BFM TV justement! Ah tiens donc, ça ne serait pas cela, la raison du non-choix présidentiel cité plus haut? ;-)On parle de toute part du retour de l'ORTF. S'il est avéré, il ne serait donc pas que hiérarchique et protocolaire, mais surtout technologique. Il est tellement plus simple d'ignorer ce que l'on ne comprend pas...
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...