Sarkozy, l'Europe, et la Turquie

Tout le monde le sait, et il se n'en cache pas, Sarkozy est un fervent opposant à l'entrée de la Turquie dans l'Union Européenne. Mais pourquoi donc? Aurait-il une conception religieuse de l'Europe? Fort probable que oui.Je me rappelle de l'un de ses discours, je ne sais plus si c'était pendant la campagne présidentielle ou peu après son élection. Il disait, tout bêtement: "la Turquie ne fera pas partie de l'Europe, simplement parce qu'elle fait partie de l'Asie mineure!" ah bon? et pourquoi elle joue la Coupe d'Europe et non la Coupe d'Asie? Et puis Chypre, elle fait beaucoup plus partie de l'Asie mineure, cela ne l'a pas empêchée de faire partie de l'Europe. Alors, où bien il nous prend vraiment pour des cons, où c'est lui qui est très con pour ne pas trouver un meilleur argument.Et puis qu'est-ce qu'il y a comme arguments? des arguments bien solides, logiques et qui tiennent la route? Non, il n'y en a pas. Une haine et une islamophobie, je ne vois rien d'autre!Quant aux citoyens européens, ils sont partagés, mais majoritairement contre. Ils sont tout simplement coincés derrière les préjugés. Ils ne connaissent rien de ce pays, et pourtant ils le jugent. Ils sont limités à la fausse image qu'on en donne. La Turquie est un pays ouvert, qui a su cohabiter avec des cultures et des religions différentes depuis des siècles, et ce n'est pas parce qu'il est à majorité musulmane que c'est un pays de terroristes. Il n'y a pas plus de criminalité et d'actes délinquants en Turquie qu'en France, en Italie ou en Allemagne. Ils sont plus riches et beaucoup plus éduqués que les roumains et les hongrois, et donc leur adhésion loin d'être un obstacle à l'Europe, sera un avantage pour sa croissance.Aujourd'hui on refuse l'adhésion de la Turquie à l'UE avec un tel mépris, mais c'est encore plus pitoyable quand on voit le petit jeu de Sarkozy qui, voyant le soutien infaillible à l'entrée de la Turquie de la part de la Suède future Présidente de l'UE, sachant très bien son importance dans la sphère économique actuelle, et son rôle primordiale pour faire face aux États-Unis, à la Chine et les géants du BRIC et enfin connaissant très bien son rôle d'intermédiaire dans les négociations au Proche-Orient, voilà qu'il nous présente un projet d'espace économique et de sécurité commun: Europe-Russie-Turquie.Il ne sait plus comment s'y prendre, et pense avoir trouvé la parade, pauvre de lui, c'est tout ce que je peux dire!
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • Bonjour,
    de manière générale, l'UE a mal à son élargissement. Même si le cas de la Turquie est particulier, polarise les opinions et les pays membres de l'UE (un axe franco-allemand-polonais contre un axe néo-atlantiste), l'UE est à un tournant de son évolution: est-ce un projet global, avec une vision politico-économique, ou un projet économique avec une dimension défensive atlantiste? La question ici de la géographie importe en réalité peu mais l'adhésion à une certaine vision du monde géo-politico-économique, la Suisse étant à cet égard l'idéal-type (comme souvent), un pays au coeur de l'Europe géographique qui ne se reconnaît pas dans le projet d'une Union Européenne des Etats ou des Nations.
    MaB
  • Un écrit très intéressant qui montre la grande fracture de ce monde d'aujourd'hui.

    Heureusement qu' OBAMA souhaite reconcillier les différents peuples de tous les continents et régions.

    Le temps de la politique politicienne est en train de mourir a grand feu, tout simplement parceque ceux qui étaient taxés de faibles gradissent et en union peuvent désormains faire aux grands d'autres fois.

    L' Europe se ferme, mais qu'elle sache que les autres grandissent et se reuniront; le monde n'est plus qu'occidental mais un multipote qui s'affirme, l'Europe est s'isolant de cette dynamique mourra car trop statique.

    http://afric-teach.blog4ever.com
This reply was deleted.

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted a blog post
Les récentes législatives et l’état de santé du président Ali Bongo Ondimba ont ravivé certaines…
4 févr. 2019
mapote gaye posted a blog post
Ceci après avoir publié par «erreur» l’information selon laquelle la présidente du Sénat,  Lucie…
4 févr. 2019
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv. 2019
Plus...