A l’instar du « Printemps arabe », un ensemble de manifestations populaires d’importance inégale se produisent actuellement au Sénégal d’où le titre  de l’article “harmattan wolof” qui n’est autre que l’association de deux mots (harmattan+wolof).

Le premier harmattan est un vent chaud, sec et poussiéreux d’Afrique de l’Ouest et le second Wolof, est l’ethnie la plus représentée au Sénégal.

Pourquoi “harmattan wolof”?


Lire la suite

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant