Russie : quand le contrôle de l'information passe par l'encadrement des nouveaux médias

Le 22 avril 2014, la chambre basse russe a voté une loi sur les télécommunications qui prévoit d'encadrer plus durement les blogs et les réseaux sociaux. En renforçant son contrôle des nouveaux médias, le Kremlin vise en réalité tout l'écosystème de l'information en Russie. 


Contrôler les nouvelles sources d'information et d'émission d'opinions 

Les blogs et les réseaux sociaux, parce-qu'ils constituent des sources d’information continues et difficiles à maîtriser, sont plus que jamais dans le viseur du gouvernement Poutine. Un projet de loi sur les télécommunications, présenté en seconde lecture au Parlement russe vendredi 18 avril, prévoit de mettre au pas les nouveaux médias, en les soumettant aux mêmes obligations que l’ensemble des médias russes, à savoir la presse et l’audiovisuel.

Il faut y voir une volonté de réduire nettement l'autonomie et la relative indépendance de ton dont bénéficient les nouveaux médias. Le duo Ekaterina Romanovskaya et Arsenii Bobrovskii, qui anime le compte Twitter parodique @kermlinRussia, expliquait à RFI que le réseau social permettait de moquer avec humour la passivité de la société russe face à certaines mesures liberticides décidées par Poutine. (RFI, "L'humour et la satire dans les médias russes", 08/02/2014).

Par cette nouvelle loi, il s'agit aussi de s'attaquer indirectement aux grands titres de presse, qui entretiennent des liens de plus en plus étroits avec les blogueurs en vue de nourrir des contenus éditoriaux plus précis. Notons aussi que les grands titres de presse et les chaînes de télévision sont de plus en plus présents sur les réseaux sociaux, à l'instar de Vkontakte ou Twitter. En réalité, c'est tout l'écosystème des médias qui est visé par la loi encadrant les blogs et les réseaux sociaux. 

Désormais, les diffuseurs de contenus sur les blogs et les réseaux sociaux devront « s’assurer de la véracité de l’information et respecter les règles électorales, mais aussi veiller à ne pas cacher ou falsifier des informations d’intérêt général ». Par voie de conséquence, « les blogueurs seront désormais tenus responsables des commentaires publiés sur leur page ».

Cette nouvelle règle induit que les auteurs de blogs comptant plus de 3 000 visites par jour devront se rendre identifiables. Leur nom, initiales et adresse e-mail devront apparaître sur le blog, faute de quoi ils seront passibles d’amendes graduées de 10 à 50 000 roubles (200 à 1 000 euro). » En cas de récidive, le blog pourra être suspendu pendant un mois », prévoit le texte de loi.

Dans la même optique, les réseaux sociaux auront l’obligation de sauvegarder l’historique des activités de leurs utilisateurs pendant six mois, et de les tenir dans leur intégrité à disposition des autorités.

Un député russe, soucieux de la bonne application de cette loi, a même suggéré qu’elle s’accompagne d’une loi qui vise à ouvrir des centres d’appel pour permettre aux citoyens de dénoncer les contenus illégaux ou nocifs qu’ils repéreraient dans les médias en ligne.

L’avenir compromis de Vkontakte, le Facebook russe

Mais, le FSB n’a pas attendu qu’une loi soit formulée à la Douma pour mettre en pratique un contrôle exacerbé des contenus partagés sur les réseaux sociaux.

En décembre dernier, le service fédéral de sécurité avait sommé Pavel Durov, le fondateur et CEO de Vkontakte, de lui remettre les données personnelles du groupe Euromaïdan, qui avait mis en place sur le web la contestation pro-européenne en Ukraine. Une manière très particulière de rester « en contact ».

Dans un communiqué daté du 21 avril 2014, Pavel Durov rapportait les circonstances troubles de sa démission forcée de Vkontakte, qu'il attribue à des connivences indues entre le pouvoir et les deux principaux actionnaires de l'entreprise.

La blogosphère inquiète 

La démission de Pavel Durov à la tête de Vkontakte a de quoi nourrir les inquiétudes des blogueurs, pour qui le récent projet de loi constitue ostensiblement une marche supplémentaire dans la politique de censure du gouvernement à l’endroit des opinions divergentes.

Vkontakte, qui s'est toujours efforcé de ramifier les contenus des blogs en les relayant, aura renforcé l'influence des blogs, au point où la blogosphère russe continue d'inquiéter le pouvoir, qui lui reconnait, à travers les lois, une force d'influence politique et sociale. Revers de la médaille : en offrant davantage de visibilité aux blogs russes, Vkontakte les a exposé. 

Faut-il craindre que la Russie, à l’instar de la Turquie ou de l’Egypte, ne bloque les réseaux sociaux au cas où ils ne se conformeraient pas aux obligations prévues par la loi ?

A un journaliste de Russia Today, Durov parle déjà de Vkontakte au passé : "Probablement, dans le contexte russe, quelque chose comme cela était inévitable", déplore t-il. "Nous avons fait beaucoup. Et une partie de ce qui a été fait ne peut pas revenir en arrière" , veut espérer le jeune homme.

Aujourd'hui et demain, les 23 et 24 avril, se tient à Sao Paulo, au Brésil, le sommet international Netmundial consacré à la Gouvernance d'Internet. A cette occasion, des voix du monde entier font valoir le droit à une information en ligne qui soit autonome et indépendante. Signe que les choses avancent, et que les combats d'aucun ne sont vains. 

Vues : 263

Balises : Blogosphère, Durov, FSB, Internet, NetMundial, Poutine, Russie, SaoPaolo, Twitter, Vkontakte

Commenter

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Atelier des médias

Podcasts

RFI sur Youtube

La vie de la communauté

Billet de Bob Samuel Simon

Après ebola... ?

Aujourd'hui, le fléau, c'est la fièvre ebola. le grand nombre de mort qu'elle laisse derrière elle en témoigne de sa puissance meurtrière. le pire dans tout ça, c'est 5000 morts et 13 567 victimes sur une très courte période.quant a sa…Plus
il y a 3 heures
Billet de La feuille du Faso

COMME UN VENT DE DÉTOURNEMENT DE RÉVOLUTION

Aujourd’hui plus que jamais, je me sent fier d’être burkinabé.Au lieu d’entendre certaines personnes faire des commentaires…Plus
il y a 3 heures
Bob Samuel Simon a publié un statut
"Que faites-vous ?"
il y a 4 heures
Vidéos publiées par SlaMaVie
il y a 4 heures
Icône de profillion013 et Madsen Chaffanjon se sont joints à Atelier des médias
il y a 4 heures
khouibaba abderrahim et Ahmed Ould Bettar sont désormais ami(e)s
il y a 6 heures
Billets de IBRAHIM HOUMED
il y a 8 heures
Un billet de Mella Manon a été présenté en exclusivité

Crimes contre les journalistes : l’impunité reste la norme

John Stanmeyer, 26 février 2013, Djibouti (Prix World Press Photo 2014)Depuis 1992,…Plus
il y a 9 heures
Un billet de Marie-Catherine Beuth a été présenté en exclusivité

Ma journée dans un monde sans infos...

Cette semaine j'ai essayé d'imaginer une journée type dans un monde sans infos.Voilà ce que cela a donné.7h. je me réveille. J’allume la radio.…Plus
il y a 9 heures
Billet de Marie-Catherine Beuth

Ma journée dans un monde sans infos...

Cette semaine j'ai essayé d'imaginer une journée type dans un monde sans infos.Voilà ce que cela a donné.7h. je me réveille. J’allume la radio.…Plus
il y a 9 heures
Un billet de Francis Pisani a été présenté en exclusivité

Il faut craindre un monde avec trop d'infos

Crédit: http://innovergo.over-blog.com/Il m'a été demandé de réfléchir à ce que serait un…Plus
il y a 10 heures
Billets de kaptue florian
il y a 10 heures
Billets de Les accros de l'âme
il y a 12 heures
Robert-Hugues a publié un statut
"Afrique : Ouf, le cas de Compaoré est réglé, à qui le tour http://j.mp/1voeUg3"
il y a 13 heures
pabloemma est désormais ami(e) avec JIBRIKI ABDOUL RAZAK, Yannick Ngalli et Angelo pascal
il y a 13 heures
Mohamed Ould Chighali a partagé son billet sur Facebook
il y a 15 heures

Photos

Chargement en cours…
  • Ajouter des photos
  • Tout voir

Mondoblog

© 2014   Créé par Philippe Couve et Simon Decreuze. Coordonné par Ziad Maalouf.

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation