Si, comme moi, vous suivez l'actualité médias en ligne, vous n'avez pas pu échapper à ce projet. Riptide, c'est le nom d'une étude publiée par trois fellows du Joan Shorenstein Center et du Nieman Journalism Lab. Elle a pour ambition de raconter la rencontre/collision entre l'industrie du journalisme et l'évolution des nouvelles technologies. Elle s'appuie, pour cela, sur les témoignages d'acteurs des anciens et des nouveaux médias. Dans cette chronique audio, diffusée le week-end prochain sur RFI, je vous fais part de mes impressions quant à cette enquête qui se présente comme une réponse à une question déjà ancienne, mais toujours d'actualité: Que s'est-il réellement passé pour l'industrie de l'information?

 

Les trois chercheurs d'Harvard décryptent un fait à travers de multiples perspectives. Ils ont voulu recréer l'histoire orale de la révolution numérique et des bouleversements que cela a impliqué à la presse de 1980 à nos jours. 
Le numérique a bouleversé une économie basée sur des rentes, contrôlée aux Etats-Unis par des familles fortunées. Ces personnes investissaient de grosses sommes sur plusieurs projets dans le but de nager contre le courant numérique croissant, compliquant toujours plus leur tâche. C'est ainsi qu'est né le nom du projet, Riptide qui signifie "à contre-courant". 

Chapitre par chapitre, ce projet condense les souvenirs et témoignages de 60 personnes qui ont vécu ces années bouleversantes. On part du télétexte et on s'arrête sur sur Jeff Bezos, le fondateur d'Amazon, qui a racheté le Washington Post. Entre les deux, on peut lire l'interview d'Ariana Huffington, co-fondatrice le Huffington Post, et porte drapeau d'une génération de blogueurs et de nouveaux arrivants sur la presse en ligne. On suit les traces de personnalités du web comme Eric Schmidt, PDG de Google, et de représentants de la grande presse traditionnelle. Notamment, des dirigeants du New York Times qui travaillaient chez Time Warner Cable au moment où Internet arrivait aux Etats-Unis. Beaucoup d'entre eux se revendiquaient précurseurs en matière de diffusion d'informations. Néanmoins, l'étude montre qu'ils n'ont pas réussi à résister face au déferlement d'innovations technologiques et aux changements d'usages de l'information.

L'existence même du projet est assez phénoménale. Riptide prouve que nous sommes toujours préoccupés par les mêmes problèmes dans la presse depuis plusieurs décennies. Il faut interroger 60 personnes pour essayer de comprendre ce qu'il s'est passé dans l'industrie de l'information. Et pourtant, les mêmes questions reviennent: Aurions-nous pu éviter le "désastre" que connais la presse ? Quel a été l'impact sur la démocratie ? Sur le rôle des médias en tant qu'acteurs civiques ?

C'est un projet très intéressant et très dense mais je ne suis pas sûre que cela change fondamentalement notre perspective globale du problème avec lequel les médias doivent composer chaque jour.

 

Marie-Catherine Beuth est journaliste, spécialiste des nouveaux médias au Figaro. Elle vit depuis 2013 aux Etats Unis où elle a été Knight Fellow à Stanford. Elle est l'auteure du blog 
Étreintes digitales. Chaque semaine, dans l'Atelier des médias, elle s'arrête sur l'un des aspects de la r/évolution des médias actuellement en cours. 

 

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Twitter : @M_C_B
News Concierge | Co-founder @getnod | 2013 @JSKStanford fellow | Correspondent @Le_Figaro @Atelier_Medias

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

ziad maalouf posted a blog post
L’Atelier des médias est allé en Turquie pour enquêter sur la liberté d’expression dans le pays. No…
26 déc. 2017
Mélissa Barra posted a blog post
Le 8 décembre 2017 s’est tenue à Paris la remise du Prix Numérique et Transparence. Il récompense d…
15 déc. 2017
ziad maalouf posted a blog post
Nées il y a douze ans en France, les conférences gesticulées désignent un exercice d’expression en…
20 oct. 2017
ziad maalouf posted a blog post
En 2005, Anjan Sundaram renonce à de brillantes études de mathématiques aux États-Unis pour partir…
18 oct. 2017
Plus...