Le reportage fiction ReConstruire Haïti est récit multimédia en six chapitres signé Jean Abbiateci, Pierre Morel et Perceval Barrier. Il s’intéresse à ce qu’est devenu Haïti, quatre ans après le séisme de 2010. Et pour faire un état des lieux de la réorganisation du pays, il mélange reportage traditionnel et jeu vidéo. On parle outre-Atlantique de newsgame, de jeu informatif. Florent Maurin, concepteur de jeu et fondateur de The Pixel Hunt, signe la partie “ludique” de ce reportage interactif.

“Quatre ans après le séisme, embarquez avec nous dans ce reportage fiction multimédia. Pour reconstruire Haïti, saurez-vous faire les bons choix ? Ces choix sont souvent difficiles et nous vous proposons de les faire vous-même en vous mettant à la place des différents acteurs.”

ReConstruire Haïti vient de recevoir le prix de la meilleure initiative de journalisme en ligne dans le monde aux Online Journalism Awards à Chicago. Ce projet multimédia interactif concentre beaucoup de texte, des illustrations et des photos plein écran “à la manière d’un sujet de presse magazine”, comme l’explique Jean Abbiateci dans le making-off du reportage. Le lecteur doit simplement scroller parmi les 60.000 signes, 40 photos et 40 illustrations pour découvrir ce qu’est devenu Haïti, quatre ans après le séisme, surnommé “goudou-goudou”. 

© Pierre Morel

ReConstruire Haïti, c’est du reportage, mené par Jean Abbiateci et Pierre Morel, sur cinq thématiques abordées en profondeur comme l’agriculture, l’éducation, et l’urbanisation. Mais c’est aussi de la fiction mise en scène par des illustrations signées Perceval Barrier, et du newsgame développé par Florent Maurin.
Pour ce concepteur de jeux, le newsgame ou jeu informatif est un dispositif qui permet de mettre en scène de l’information en utilisant le mécanisme du jeu vidéo. En fait, l’utilisateur manipule des informations de façon assez ludique pour explorer un sujet souvent complexe. “L’idée principale est de faire passer un message de façon différente en installant une discussion”. Dans le cas de ReConstruire Haïti, le lecteur incarne différents acteurs: il peut être ministre, président d’ONG, investisseur étranger, et se retrouve face à un dilemme qu’il doit résoudre pour relancer le développement du pays. Au sixième et dernier chapitre, le lecteur est propulsé en 2020 et découvre les conséquences à long terme de ses mesures économiques.
S'il n'est pas applicable à tous les sujets, le newsgame reste une manière d’impliquer le lecteur qui veut s’informer sur une situation. "Ce n'est pas l'avenir du journalisme mais c'est un discours parfois plus adapté."

© Perceval Barrier



Jasmuel, artiste du collectif slam hors jeu

Voici d’autres liens pour en savoir plus sur le newsgame

Newsgames : entre appropriation des rédactions et investissement des internautes, Regards Sur Le Numérique
Manifeste pour un siècle ludique, Eric Zimmerman
Game In Society, le blog d’Olivier Mauco, game designer et doctorant en science politique, sur la place des jeux vidéo dans la société
Gamification et Serious Game, entretien avec Florent Maurin, FuturMag

Des exemples de jeux informatifs

Inside the Haïti Earthquake, le citoyen est en immersion dans 3 rôles : travailleur humanitaire, journaliste ou victime du tremblement de terre.

Jeu d'influences, l'internaute doit gérer la communication d'une entreprise internationale en crise grâce aux conseils de spin doctors (conseillers politiques).
Are vah !, un webdocumentaire interactif sur le projet de centrale nucléaire de Jaitapur en Inde
Réfugiés, “Incarnez l’envoyé spécial d’Arte et racontez les camps de réfugiés”

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...