La réalité virtuelle, appliquée à la réalité bien réelle du quotidien des médias, qui, comme chacun sait, n’ont plus un rond, c’est une autre histoire. Voici donc, pour faire le point sur la question, les trois invités que j’ai pu cuisiner en studio : Raphaël Beaugrand, journaliste, réalisateur VR et cofondateur d’Okio Report, Hervé Verloes, cofondateur de Poolpio, une agence spécialisée dans la VR, et Olivier Clairouin, responsable du desk vidéos au Monde.fr  

Il suffit d’aller faire un tour sur Twitter ou sur Facebook pour voir passer, régulièrement, des billets laudateurs sur les vertus de la réalité virtuelle. L’immersion, nous dit-on, c’est en quelque sorte une expérience sublimée du terrain. Et la promesse de cette immersion, c’est une compréhension plus intuitive du monde.

La réalité virtuelle, appliquée à nos enquêtes, à nos reportages, à ces histoires qu’on a envie de raconter en long format, pose cela étant encore beaucoup de questions. D’ailleurs, autant le dire tout de suite : je n’ai pas été convaincu par tous les projets et les récits qu’il m’a été donné de voir… Et dans le même temps, je dois dire que certains documentaires m’ont littéralement emporté.  

Aussi, je vous propose de défricher un peu le vocabulaire de la VR, comme on l’appelle parfois, pour “Virtual reality”.

La réalité virtuelle ou VR, définition

Chaque fois qu’on me parle de réalité virtuelle, je me demande ce que cela veut dire. Le réel, pour moi, c’est simple, c’est ici, c’est tout tout de suite, c’est maintenant. C’est l’expérience du quotidien, c’est l’action en train de se faire, c’est le micro que j’enregistre ou c’est l’info qui fait tout basculer dans une région.  Le virtuel, c’est l’ordinateur, c’est le numérique, c’est l’internet. C’est moins tangible, on est presque à la limite du rêve ou de la fiction.   

Peut-on seulement reproduire ce que le réel nous livre par les sens ? Quand on dit “réalité virtuelle”, aujourd’hui, on parle de quelque chose d’assez concret : c’est un récit auquel on accède avec un casque, des lunettes. Avec de la vidéo à 360 et du son. Imaginez un peu ce que cela peut vouloir dire, réalité virtuelle, en terme d’information :

  • Traverser la méditerranée sur un radeau de fortune tant qu’il est encore temps ?
  • Approcher de la ligne de front et des tirs à Syrte, en Libye, aux côtés d’un grand reporter comme Omar Ouamane ?
  • Ou tenter de découvrir ce qu’un aveugle perçoit quand il nous entend, quand il marche dans le neige ou quand des enfants jouent dans un parc, comme le propose le projet de VR Notes on Blindness ?

La réalité virtuelle est aujourd’hui l’une des narrations les plus en vogues, tant elle incarne la promesse de l’immersion, de l’empathie avec les situations, voire de d’une compréhension inédite de l’altérité.

C’est en même temps une écriture balbutiante, complexe à orchestrer et pas encore accessible à tous.

Okio Studio, studio pilote à Paris

Raphaël Beaugrand est journaliste et réalisateur pour Okio Studios. Et ça fait longtemps qu’il  à la bidouille… et à l’immersion. Il fut un temps où, jeune journaliste, il testait ce qu’on appelait encore le webdocumentaire. En 2010, pour RFi, il avait donc réalisé “Paroles de conflits”.

Depuis lors, au sein d’Okio Studios, il a développé Okio Report, un petit atelier branché journalisme, documentaire et VR. Et c’est au sein d’Okio Report qu’il a développé l’un des projets qui, à mes yeux, est le plus abouti en matière de réalisation à des fins d’informations.

Voici, je vous propose de partir en Guyane avec la Légion étrangère française. Et en VR, armé d’un casque, l’expérience est efficace, le récit bien ficelé, et le contexte bien amené.  

Avec la VR et la 360 : penser son tournage autrement  

Pour conduire à bien un tel projet, il faut bien évidemment structurer son récit autour de l’expérience : il faut donc réussir à créer un fil conducteur liant, plan après plan, les séquences, histoire de ne pas perdre le spectateur. Le son est important, évidemment, mais la vidéo aussi : ce n’est pas parce qu’on est à 360 qu’il n’y a pas une scène. La scène est là, et le plus, c’est qu’elle apparaît dans son contexte.

Hervé Verloes a également fait ses premières armes sur le webdocumentaire avec un sujet sur les dérives du Microcrédit au Kivu ( http://microcreditskivu.eu/  ), lui aussi, mais a décidé de s’emparer pleinement des opportunités liées à ma VR en rejoignant Poolpio.

Au sein de Poolpio, ils ont notamment testé la captation de concerts en 360 degrés :

La VR au service des médias ?

Aujourd’hui, l’une des questions que l’on se pose tous, bien entendu, c’est celle de l’industrialisation.  Olivier Clairouin, qui est responsable de la vidéo au Monde, est venu nous faire part des difficultés liées à la production, sur une base régulière, de tels projets, tant la phase dite de post-production est lourde (montage, mixage, etc.).

Au Monde, Ils ont pourtant testé des formats très intéressants pour permettre de plonger l’internaute/utilisateur dans un environnement visuel, sonore et spatial assez radical. Le festival du HellFest, au milieu des 6 scènes, des pogos, des riffs de guitare et des litres de bières…

Dans un tout autre genre, il y a eu ce travail, diffusé en 2015 par Le Monde. Et là, on était en Syrie, en plein coeur de la Syrie dévastée par les combats….

Il est d’ailleurs important de mentionner que c’’est un collectif d’activistes syriens qui a pu collecter que ce projet a été réalisé, en collaboration avec Okio Studios qui a formé à distance les activistes de l’agence Smart News pour la prise de vue, et qui leur a envoyé du matériel pour qu’ils puissent procéder au travail de terrain.

Finalement, vers où va-t-on ? Quelles sont les prochaines frontières ? D’ailleurs, on l’entend bien, l’expression “réalité virtuelle” est étrange. Quoi de plus réel que des images en provenance du terrain, finalement !

En tout cas, les modèles économiques restent évidemment précaires. L’une des voies reste, comme souvent, le travail au service de bailleurs qui investissent sur ces nouvelles narrations. Exemple avec le dernier projet né d’Okio Studio, financé par Handicap International.

---
Crédit image : @utknightcenter (cc-by-sa 2.0)   

M'envoyer un e-mail lorsque des personnes publient un commentaire –

Journaliste & producteur @Atelier des médias
Réalisateur de _Tous les Internets, coproduction ARTE / Premières lignes
Expert indépendant pour CFI

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Récemment sur l'atelier

Atelier des Médias - RFI via Facebook

En #Russie, Poutine veut séduire les médias. ↙️…

Atelier des Médias - RFI via Facebook

Une appli audio pour découvrir les identités multiples de la capitale…

Atelier des Médias - RFI via Facebook

#Tuto Comment créer un bot Twitter simplement via Numerama ⍔…

Atelier des Médias - RFI via Facebook

#Turquie 🇹🇷️ Un parquet d’Istanbul a émis jeudi 10 août des mandats…

Plus...