Une fillette accusée de s’être transformée à plusieurs reprises en gros serpent a échappé de justesse à la justice populaire dans le centre commercial de Burhuza situé à Burhale à 50km au Sud-Ouest de la ville de Bukavu. C’est une femme qui se dit servante de l’église locale CADESA de la place qui a rencontré cette fillette à un puits pendant la journée. Toutes les deux étaient venues puiser de l’eau. Et d’un coup, la femme a commencé à pousser des cris de détresse, alertant ainsi les  gens aux environs qui sont venus à son secours.  Et lorsqu’ils sont arrivés sur place, la femme a expliqué les raisons de ses cris disant qu’elle a vu de ses propres yeux la fillette se transformer en gros serpent à plusieurs reprises pendant qu’il priait. La foule irritée a demandé à la femme de reprendre sa prière pour voir comment la pauvre fillette va encore  une fois se transformer en serpent, mais avant même qu’elle commence à prier d’autres commençaient déjà à frapper violemment la fillette. Les responsables de l’église CADESA à Burhuza ont nié toute appartenance de cette femme à leur église. La police est intervenue  pour sauver l’enfant et la femme a été arrêtée. Les défenseurs des droits de l’enfant dans ce milieu demandent qu’elle ne soit pas libérée avant d’éclaircir les raisons qui lui ont poussé à nuire à la vie de cet enfant. Malgré la présence des instruments juridiques nationaux et internationaux sur la protection de l'enfant en République Démocratique du Congo, les enfants sont souvent victimes des plusieurs abus notamment les tortues et surtout ils sont rejetés par leurs familles une fois accusés d'être des sorciers.  

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted a blog post
Les récentes législatives et l’état de santé du président Ali Bongo Ondimba ont ravivé certaines pr…
4 févr. 2019
mapote gaye posted a blog post
Ceci après avoir publié par «erreur» l’information selon laquelle la présidente du Sénat,  Lucie Mi…
4 févr. 2019
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv. 2019
Plus...