RD Congo:HISTOIRE DE LA PEDAGOGIE

             institut de Goma (photo crédit Charly kasereka)

                     

                         Depuis bien de temps, la RDC est devenue et reste jusqu’en ces jours le terrain d’expérimentation de multiples théorie due à son état socio-sécuritaire, politico-économique qui laisse à désirer.

                                                         En politique, la théorie 1+4 a été la prière d’achoppement pendant une période, la plus récente d’ailleurs influencé les idées et idéaux, les pensées et les idéologies du congolais dans les dimensions de sa vie. Le comité des élèves est en ces jours dirigés par un président avec le 1erministre à la tête du gouvernement des élèves dont la conduite est l’attribution d’un parlement scolaire.

                                                         Prenant une face de lecture, beaucoup de nouvelles branches font du fil à retorde et aux enseignant et aux apprenants :

  • L’éducation environnementale depuis la prison
  • La biologie des la troisième année des humanités
  • La biodiversité et autres
  • Lutte contre la violence sexuelle faite aux filles
  • Éducation à la sexualité responsable en milieu scolaire,…
  • La méthode SESAM dans l’apprentissage du français

                                                 ces différents courant continue de servir de base au débat contemporain, dans un contexte ou il semble que la pédagogie en RDC traverse une crise confortée à ce fameux slogan, lutte contre, (le VIH/SIDA,  les IST/SIDA, la corruption, la fraude, la torture, l’impunité, les violences sexuelles, la déforestation, l’analphabétisme,… . Introduction par certaines sa soifs étrangères, de perpétuer par leurs structures les mécanismes d’exploitation des ressources naturelles, la pédagogie en RD Congo se doit de s’adopter à ces conditions liée au phénomène de la mondialisation. Parallèlement, la crise sociale (caractérisé par la remise en question du valeur traditionnelle et par la montée en puissance de l’individualisme). La génération de la technique, l’informatique et internet pour tous, et même la crise de la notion du travail lui imposent de répondre à de nouvelles interrogations sur ses missions et son statut.

                 Ainsi donc, l’histoire de la pédagogie s’avère d’importance capitale par ce que non seulement profondément liée à l’histoire de la pensée, mais aussi et surtout que sa connaissance permet de s’ouvrir à d’autres modes de pensée, de relativiser ce que l’on connait, d’acquérir des moyens d’analyser une situation actuelle, de savoir par quoi l’éducation est influencée et pourquoi nous pouvons l’être à notre tour c’est dire, en bref qu’il est indispensable de maitriser la façon dont on percevrait l’être humain et la valeur de ce qu’on voulait lui apprendre pour se tailler sa propre ligne de conduite enfin pédagogie. 

 

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant