Les interventions Française (Sangaris) et de l'Union Africain (Misca) en R.C.A, qui visent à la rescousse du peuple Centrafricain, deviennent une mission délicate, qui s'aggravent du jour au lendemain, car le nombreux de morts se comptent tous les jours.
Nous avions le président de transition Michel Djotodia, pusillanime, portée au pouvoir par une rébellion ( SELEKA), qu'il n'arrive plus à contrôler et sème la térreur dans l'étendue du térritoir national.
Malgré son illégitimé au pouvoir, ce dernier est adoubé par la CEMAC, et non par la communauté internationale, conscient de cette donne fait, face à une situation qui dépasse ses capacités...
Soutenu par l'occident son prémier Ministre, Nicolas TCHANGAYE, fait bonne mine, bon éleve aux partenaires Centrafricains.
Une crise qui prend de la tournure d'une guerre réligieuse, qui oppose d'un côté les musulmans ( SELEKA) adoubés par le président de transition Michel Djotodia, et de l'autre les chrétiens ( ANTI-BALAKAS) adoubé par l'ex-président François BOZIZE !!!
Une situation humanitaire qui monte à grande échelle et inquiète le monde entier.
Malgré les forces militaires en place, la RCA s'enfonce dans l'obsécurité.
Davy Eder MAKOUANGOU, Brazzaville, Congo.
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...