Radio Gayéri : désenclavement et développement par les ondes

Après avoir passé quelques années à Ouagadougou, capitale du Burkina Faso, je suis rentré dans mon village histoire de saluer parents et amis. Gayéri, c’est de là qu’il s’agit, situé à l’Est du pays à près 300 Km de la capitale, avait changé. L’élément le plus visible : la radio communautaire de Gayéri.

« La radio nous aide beaucoup. Elle nous apporte de nouvelles connaissances et des conseils dans divers domaines : santé, hygiène, éducation, etc. Sans la radio, c’est comme si nous étions dans un trou ».

C’est la réponse que j’ai reçu de la présidente des femmes de Gayéri lorsque je lui ai demandé ce que cette radio leur apporte. Durant mon absence, Radio Gayéri est née et a déjà semé de nouvelles connaissances au sein de la population. Elle est pratiquement la seule ouverture vers l’extérieur de la province. Les journaux arrivent souvent avec 1 mois de retard compte tenu de la distance qui sépare Gayéri de la capitale, Ouagadougou. Les ondes de la télévision et de la radio nationales ne parviennent pas non plus dans cette partie du Burkina. Pas d’Internet. C’est, grâce aux synchronisations de Radio Gayéri (6h et 19h) avec la radio nationale que les habitants reçoivent les informations de leur pays.

Avant, il fallait rallonger des antennes des postes récepteurs et des positions particulières pour espérer capter la radio nationale. Maintenant, cette radio rapproche les populations de Gayéri de leur Etat mais aussi d’elles-mêmes. C’est par elle que l’on a les nouvelles des uns et des autres. Qu’il s’agisse de mariage, de décès, d’invitation de culture, de funérailles, de perte d’animaux etc. Les bonnes nouvelles comme les mauvaises passent à la radio.

C'est aussi un cadre d’expression des auditeurs sur les sujets qui concernent la vie de la communauté. Ils débattent sur les antennes pour trouver des solutions aux maux qui minent leur vie. Un des animateurs m’a parlé d’une émission particulière. « Il y eut une année où nous avons enregistré une vingtaine de grossesses au lycée provincial. Donc J’ai trouvé qu’il était important d’aborder ce sujet pour permettre à la fois aux gens de s’exprimer sur ce problème mais aussi de sensibiliser les auteurs de ces grossesses et conseiller les jeunes filles», m’a expliqué Ohiano. Cela a permis aux membres de la communauté de s’exprimer et de proposer des solutions face à cette situation qui freine la scolarisation et le maintien des filles à l’école.

La radio donne aussi la parole même à ceux qui, d’habitude, ne l’ont pas : les femmes et les enfants.  Elle diffuse souvent des jeux radiophoniques en faveur des enfants notamment sur l’hygiène à l’école et des magazines féminins.

Les auditeurs, hommes et femmes, apportent un soutien au fonctionnement de la radio.

« Ceux qui arrivent à nous capter et qui sont satisfaits, s’organisent par village ou par associations ou même individuellement pour nous envoyer de l’argent afin de nous soutenir »,

m’a confié le chef de station. Cela permet de régler certaines dépenses notamment, le carburant, les réparations des petites pannes.

La radio doit verser une somme de 3 millions de F CFA pour avoir l’électricité. Une somme qu’elle ne dispose pas. Le matériel qu’elle utilise est également défectueux. A cela s’ajoute l’imminence de la radiodiffusion numérique. Avec ce mode de diffusion, les radios doivent, d’ici 2020, renouveler, leur matériel pour s’adapter au numérique.

En attendant, la radio communautaire de Gayéri continue d’émettre sur la 91.8 FM au bonheur de ses auditeurs. Et moi d’observer le changement qu’elle apporte à la population.

Vues : 154

Commentaire de aurore cadeus le 26 janvier 2013 à 19:55

un petit progrès pour le Gayéri.

Commenter

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Atelier des médias

Écoutez !

RFI sur Youtube

La vie de la communauté

Billets de bouchama.moh18
il y a 2 heures
Icône de profilRFI | Atelier des médias via Facebook
Miniature

Plus que 4 jours pour vous inscrire au Visa d'or, prix du webdoc RFI et FRANCE 24. http://rfi.my/1nARh5n

Plus
Facebookil y a 7 heures · Répondre
Billets de kaptue florian
il y a 10 heures
Billet de ceracuse kika

132 refugiés congolais optent pour un retour après un exil en Ouganda.

132 refugiés congolais optent pour un retour après un exil en Ouganda. Monsieur Laingulia Ndjewa a accueilli, jeudi 17 juillet dernier, la deuxième vague de 132 refugiés congolais ayant trouvé asile en Ouganda à la frontière ougando-congolaise de…Plus
il y a 10 heures
Discussion publiée par BEDA Yakub

Résultats de l'enquête sur la débacle des lions indomptables du Cameroun attendus ce jour. Devrait-on attendre quelque chose qui puisse permettre de reconstruire cette l'équipe de football du pays?

Au regard des différentes commissions mises sur pieds pour statuer sur plusieurs dossiers importants dans les annnées antérieures et qui se sont soldées par des non lieux, je ne m'attends pas à une surprise pour ce cas une fois de plus. C'est juste…Plus
il y a 12 heures
FATOUMATA CHERIF a promu le blog Electricité : Le projet de contrat de gestion de l’EDG au centre d’une conférence presse de FATOUMATA CHERIF
il y a 15 heures
serge katembera rhukuzage a promu le blog A+, le Canal africain de Amaury de Rochegonde
il y a 17 heures
Billet de kitir

Le printemps divise le monde Arabe sur Gaza

Mon cœur est cassé lorsque j’avais comme les autres vu les images des victimes des bombardements Israéliens dont plus des six cents personnes ont perdu la vie, des milliers de blessés , Parmi les  victimes  on dénombre des enfants, des femmes et des…Plus
il y a 20 heures
serge katembera rhukuzage a commenté l'article The Internet's Own Boy: l'histoire d'Aaron Swartz de Sinatou Saka.
"Super papier Sinatou... Rares sont les moments où je suis vraiment affectés par une cause si lointaine, mais la raison est simple, je partage complètement les idées d'Aaron...  "En octobre 2010,…"
hier
serge katembera rhukuzage a promu le blog The Internet's Own Boy: l'histoire d'Aaron Swartz de Sinatou Saka
hier
Vidéo publiée par jeansanteuil
hier
Vidéo publiée par François Fougère

When this Music Extract

0:45
Ectract of my song : When this music ... Second title of my Single : 'Jocelyne' ...
hier
Icône de profilAssociation VELOPHONIE, Abdoul Bouraima, Websder Corneille et 1 se sont joints à Atelier des médias
hier
Billet de Serge ULESKI

LDJ,LICRA, CRIF, SOS racisme, PS et UMP : l'union sacrée

                                          Trio de la honte, trio infernal dans le scandale d'une soumission totale et sans précédent aux desiderata des USA et d'Israël en violation de notre tradition diplomatique d'indépendance et d'équilibre qui…Plus
hier
Simon DECREUZE a promu le blog The Internet's Own Boy: l'histoire d'Aaron Swartz de Sinatou Saka
hier
Mamadou Coulibaly a répondu à la discussion AFRIQUE: A quoi servent des conseillers au président qui disent oui à tout ce que le chef de l'ETAT dit? de Maiga.
"Pour moi, en Afrique les conseillers des présidents sont des amies, des fanatiques, des suiveurs en un mot ils ont ce nom de "conseillers " comme étiquette !!!!!"
hier

Membres

Les billets à la Une

Abonnez-vous par mail :

Photos

Chargement en cours…

Mondoblog

© 2014   Créé par Philippe Couve et Simon Decreuze. Coordonné par Ziad Maalouf.

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation