La transition numérique de l’administration est un vaste projet qui demande du temps et de l’argent. En effet, avant de pouvoir en faire profiter les usagers, l’État doit injecter un budget colossal à l’équipement des différents services de l’administration ainsi qu’au développement et à la recherche dédiée à la numérisation administrative.

Les appels à projets

Les idées pour accélérer cette transition ne manquent pas. À commencer par les appels à projets qui ont été lancés dans la foulée. Dotées d’un budget de 126 millions d’euros, les administrations sont fortement sollicitées pour faire avancer leur numérisation. En d’autres termes, les fonctionnaires publiques sont invités à participer activement à la simplification des démarches administratives en ligne.

Ainsi, le premier appel à projets consiste à mettre en place un dispositif centralisé permettant d’effectuer une seule identification pour plusieurs demandes. FranceConnect est un outil qui permet par exemple de réaliser une procédure entière avec un système d’authentification digital pour éviter de demander des pièces justificatives originales.

Le deuxième appel à projets concerne le stockage et la gestion de données. Les projets de plateformes de mise à disposition de données publiques devront être accompagnés de nouveaux designs d’interface, de nouveaux modèles économiques et de nouvelles fonctionnalités. L’État encourage donc les développeurs de projets à proposer une version plus élaborée que la plateforme actuelle « data.gouv.fr » ou « service-public.fr ».

Le dernier appel à projets s’adresse aux start-ups spécialisées dans l’innovation de concept pour améliorer la relation « administration-administrés ». L’idée pourrait en effet être un levier important de la transition numérique puisque le succès d’une e-administration reposera essentiellement sur l’enthousiasme des usagers à l’utiliser.

La mobilisation des partenaires extérieurs

L’idée est de soutenir le développement des communautés professionnelles territoriales afin qu’elles diffusent et adaptent de nouvelles méthodes de travail au sein des administrations. La formation des agents à l’utilisation des outils numériques doit être parfaitement assurée. Cependant, la demande des internautes est de plus en plus forte en ce qui concerne l’e-administration. De ce fait, de nombreuses start-ups se sont attaquées à ce secteur en proposant par exemple, des sites pour faire sa demande d’acte de naissance en ligne comme ici.

La participation des agents administratifs

Pour développer plus rapidement l’e-administration, la mobilisation des agents administratifs est de plus en plus sollicitée. Puisque l’action publique se transforme, il est important de déterminer les démarches ou les tâches qui peuvent se prêter à une dématérialisation. Seuls les agents administratifs qui sont au contact direct des administrés et qui effectuent les différentes tâches au quotidien sont à même de trouver les solutions de transformation numérique. Les initiatives locales sont donc vivement encouragées afin que les agents eux-mêmes deviennent porteurs de projets dans ce domaine.

La création de laboratoires d’innovation territoriale

Ce programme existe déjà et il devrait permettre de faire avancer rapidement la transition numérique. C’est l’occasion pour les différents acteurs d’échanger des idées, des compétences ou de valoriser la créativité. Ce type de programme s’adresse ainsi aux administrations territoriales, aux opérateurs, aux associations ou encore aux usagers.

M'envoyer un e-mail lorsque des personnes publient un commentaire –

Entrepreneur Web - Veille et surveille les innovations digitales

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Récemment sur l'atelier

Atelier des Médias - RFI via Facebook

Rencontre avec Nicolas Grégoire, un ancien journaliste qui se présente comme…

Atelier des Médias - RFI via Facebook

Analyse de l'évolution de la profession de journaliste…

Atelier des Médias - RFI via Facebook

Des intox sur Irma ⬇…

Atelier des Médias - RFI via Facebook

Comment un grand média a su s'emparer d'un format pas tout à fait natif…

Plus...