QUELLE POLITIQUE POUR LA PREVENTION CONTRE LE VIH/SIDA EN AFRIQUE?Proposition d' un projet de lutte active.· Programme actif de lutte contre le SIDA-------------------------------------------------------------------BUT :Abaisser le taux de prévalence du VIH/SIDA en Afrique particulièrement au MAROC afin de---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------:Diminuer l’impact du VIH/SIDA sur la vie socio-économique du pays.En utilisant le pouvoir du football dans la lutte contre le VIH et le sida prévenir jeunes du monde entier les connaissances, les compétences de vie et de soutien pour vivre une vie plus saineOn améliore la santé chez les jeunes par le développement permanent et l'amélioration de nos outils novateurs et des techniques pédagogiques,mises a dispositions par les centres de préventionsle partage avec les partenaires aux vues similaires, et l'exploitation du pouvoir et la popularité de nos athlètes à faire progresser la lutte mondiale contre le VIH et le SIDA..Donner une meilleur protection et une autre vision de la vie..Objectif :µ informer la population sur le VIH/SIDAµ Former la population sur la protection contre le VIH/SIDAµ Épauler les autorités pour élaborer une mesure de prise en charge des séropositifs et des malades des VIH/ SIDAMoyens et méthodes& Les médias seront informés sur la nécessité de se mettre à fond dans le combat en :· Diffusant des spots publicitaires sur le VIH/ SIDA accessible à tous et dans la majorité de langues parlées sur le territoire national. Et ceci doit plus tenir compte de population les plus concernées.· Diffusant les spots au moment de l’afflux des spectateurs ou les auditeurs à la télé et à la radio(avant, pendant, et toujours les feuilletons, match de foot, film accrochant, émission radio phonique accrochant· Ouvrant un débat sincère de partage d’expérience sur le VIH / SIDA au MAROC et surtout en évitant de bourrer les crâne des pauvres citoyens avec les publicités des vendeurs d’illusion que sont certains tradithérapeutes qui pullulent maintenant sans les pays.· Ouvrant sur N° de Téléphone pour les gens vivants avec séropositifs et les malades eux-même briser le silence et de se déstigmatiser.N.B Cette campagne doit être continue et soutenue sur une très longue durée pour espérer en tirer un bon résultat.Les Relations humaines dans la société :· Les taxi moto men : il faudra les informer, les former et les inviter :A distribuer des prospectus sur le VIH/SIDAA parler du SIDA à leur camarade aux heures creusesA parler à leur client des moyens de transmissions et de protections· Les taxi men : les informer, les former et les inviter :A faire un projet de discussion dans la voiture à l’endroit des clients.A en parler bon des heures de retrouvailles dans n’importe quelles stations.· Les marchés : Des jeunes gens formés et bénévoles qui iront dans les marchés lors des jours de marché pour distribuer les prospectus et faire une sensibilisation en langue locale.· Milieu d’ambiance : Inciter les gérants à en parler continuellement et conseiller la mise des préservatifs.· Artistes : Footballeur , chanteurs, peintre , etc.…..doivent en parler· Écoles, collèges, lycées, Institut et Université. : Former tous les enseignants ( du Prof de mathématique à celui de Biologie, tous les profs sans distinctions.) pour en parler aux élèves moins une fois dans la semaine en classe.· Inviter les élèves et étudiants à former des associations dynamiques afin de lutter contre le VIH/ SIDA.· Religieux : Tous les chefs religieux sans distinctions doivent en parler sans honte à leur fidèles et de manière objective.· Autorités / Administratif / Armés :Informer et former les chefs hiérarchiques et les soldats à leur parler dans les casernes et en faire une mesure de disciplines, les Premier Ministres et les membres du gouvernement doivent trouver un moment pour en parler sur les médias aux citoyens : en décrétant l’État d’urgence contre le SIDA comme menace public à l’intégrité de la société et du citoyen.Dans les Administrations, les patrons et les administres doivent en faire leur cheval de bataille.Créer un budget spécial pour la lutte intensive contre le SIDAMilieux de Santé : Redéfinir et redynamiser ce qui y déjà faite en reformant tous les types d’agents pour la sensibilisation à chaque moment qu’un patient se pointePopulation à risque Redéfinir et identifier les populations à risque et faire une sensibilisation cible.(immigre, routier, prostitués femmes défavorisées etc…Sources de Financements possibles : (OMS , Médecin sans frontière Labos pharmaciens, les autorités, les ONG etc ….--------------------------------------------------------------------------------
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr. 2019
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv. 2019
Plus...