Que c'est cruel...

Ils ne méritaient pas ça… Sortis aux portes du dernier carré de la CAN par l’Algérie après avoir mené deux fois au score (2-3, a.p.), Didier et les Eléphants quittent la compétition avec un sentiment d’inachevé.Dur à digérer… En tête dès la quatrième minute de jeu grâce à un but de Salomon Kalou, la sélection emmenée par Vahid Halilhodzic s’est finalement inclinée face à l’Algérie en quart de finale de la Coupe d’Afrique à l’issue d’un scénario incroyable. CarSi Kader Keita avait bien cru donner la victoire aux siens à l’ultime minute, les Algériens allaient égaliser dans la foulée pour arracher les prolongations !L’épilogue fut encore plus cruel pour Didier et les Eléphants, puisque Kolo Touré avait bien répondu au troisième but des Fennecs mais l’arbitre refusait cette réalisation, qui envoyait les deux formations aux tirs au but, en raison d’un hors-jeu imaginaire ! De quoi donner beaucoup de regrets au capitaine ivoirien et à ses partenaires, qui n’auront rien lâché lors de ce deuxième quart de finale de la compétition.Chaouchi sauve son campDidier donnait d’entrée le tournis à l’arrière-garde adverse et forçait Bougherra à le stopper irrégulièrement, avec un carton jaune au passage (3e). Kalou ouvrait le score dans la foulée (1-0, 4e), alors que Gervinho, bien lancé par Didier, manquait de doubler la mise mais était signalé hors-jeu (8e). Comme lors du match d’ouverture, il était ensuite fauché dans la surface, cette fois par Halliche, mais l’arbitre ne bronchait pas (15e) !Bien organisés, les Algériens résistaient bien, à l’image d’un Bougherra qui enlevait de la tête un ballon à destination de l’avant-centre de Chelsea (37e), avant que ce dernier n’obtienne un corner après avoir été contré à l’entrée de surface (43e). Il manquait ainsi de redonner l’avantage aux Eléphants, Matmour ayant remis les deux équipes à égalité (1-1, 39e). Didier avait bien une occasion à l’heure de jeu mais ne parvenait pas à reprendre le ballon de volée (64e), avant le missile de Keita (2-1, 89e). Mais Bougherra entretenait le suspense en égalisant (2-2, 91e). Et malgré une superbe opportunité pour Didier magnifiquement repoussée par Chaouchi, qui jouait les sauveurs sur ce coup, (98e), le but de Bouazza (2-3, 93e), suffisait aux hommes de Rabah Saadane, l’arbitre ne daignant accorder à Kolo Touré un but parfaitement valable. Que c’est cruel…Source DIDIERDROGBA.com
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...