Les Fellows 2014 lors de la cérémonie du 5 mai (source image)

Le 5 mai, la promo 2014 du John S. Knight Journalism Fellowship à Stanford a présenté au public ce sur quoi elle a travaillé, réfléchi ou bricolé au cours des 9 derniers mois. Imaginez 20 journalistes du monde entier, chargés d'imaginer l'avenir de leur propre métier ou celui des médias en général, et qui ont pu tester leurs idées et préjugés avec des outils nouvellement acquis dans la prestigieuse université californienne.

Le résultat ? Un intéressant aperçu de ce qui émeut, tracasse et fait rêver d'excellents journalistes aux parcours et expertises diverses. Voici trois aspirations qui se dégagent de ces projets :
1. Penser plus au consommateur d'information 
  • Avec la compétition The Dazzles, Shazna Nessa espère récompenser et encourager la création de datavisualisations que les audiences comprennent aussi 
  • Les enfants de l'an 2000 doivent être l'avenir des médias, parie et espère Tran Ha
  • Avec HrdCvr, Danyel Smith veut changer "l'âme du journalisme" en tenant compte du changement de l'audience et refléter la diversité qui est aujourd'hui l'Amérique : son magazine papier, crowdsourcé, veut créer une nouvelle esthétique qui parle à un public qui n'est pas une audience de masse mais uneaudience de multitudes. "Nous rejetons les niches et le mainstream, car nous sommes le multistream" (à soutenir sur Kickstarter ici)
  • Avec Briefly.tv, Umbreen Bhatti propose un outil aux victimes de failles du système judiciaire pour raconter brièvement leur histoire à des journalistes qui voudraient enquêter davantage 
  • Dans la même lignée, Amie Ferris-Rotman a créé Sahar Speaks pour permettre aux femmes afghanes de faire entendre leur point de vue en offrant uneformation aux journalistes afghanEs, susceptibles d'être recrutées par des médias internationaux 
  • Dans la lignée de Circa, OnRamp.it par Martin Kotynek et Alexa Schirtzinger mise sur l'atomisation de l'article en citation, photo, vidéo pour permettre à l'utilisateur de mieux comprendre l'actualité en multipliant les entrées et les formats

Lire la suite sur le blog Étreintes digitales

Marie-Catherine Beuth est journaliste, spécialiste des nouveaux médias au Figaro. Elle vit depuis 2013 aux Etats Unis où elle a été Knight Fellow à Stanford. Elle est l'auteure du blog 
Étreintes digitales. Chaque semaine, dans l'Atelier des médias, elle s'arrête sur l'un des aspects de la r/évolution des médias actuellement en cours.

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Twitter : @M_C_B
News Concierge | Co-founder @getnod | 2013 @JSKStanford fellow | Correspondent @Le_Figaro @Atelier_Medias

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...