Pratiques professionnelles : Allez voir le ministre !

Un devoir de classe de journalisme classique : réaliser un microprogramme sur le choléra à Yaoundé. Et le chemin de croix pour décrocher l’éclairage d’un spécialiste commence…

Un de mes camarades s’est rendu à l’hôpital de district de Biyem Assi pour rencontrer un médecin qui pourrait lui donner des informations sur les moyens de se prémunir du choléra. En personne civilisée, il est allé à la rencontre de la surveillante générale de l’hôpital. La réponse de la brave femme était simple mais cinglante pour l’étudiant en journalisme : « Il faut aller voir le ministre de la santé ». Au moins deux autres camarades ont rencontré des professionnels très respectueux de la hiérarchie au CHU.

Le problème est généralisé

Personnellement, pour la préparation de ma réalisation professionnelle, je voulais rencontrer un médecin de l’hôpital de la CNPS (caisse nationale de prévoyance sociale), peine perdue. La secrétaire du directeur de l’hôpital m’a demandé d’adresser une demande au directeur de la CNPS ! Compliqué ? Eh oui, il faut que le directeur général de l’organisme chargé de gérer les retraites des employés du secteur privé donne le feu vert pour que le directeur de l’hôpital – qui dépend, il est vrai de la CNPS – m’autorise à rencontrer un médecin. Encore plus compliqué, mais c’est ça le Cameroun ! Chez, une interview n’est pas la chose la plus facile à obtenir. Et quand on est étudiant, on est tenté de tricher. Sur le terrain, à défaut de tricher, les journalistes qui sont pressés par des contraintes de temps sont obligés d’oublier les autorités. Les autorités qui verrouillent l’information sont les premières à se plaindre de ce que les journalistes n’informent pas assez. Mais à qui la faute ?

Vues : 3

Balises : CNPS, Cameroun, journalisme

Commenter

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Atelier des médias

Podcasts

RFI sur Youtube

La vie de la communauté

Tamba Oularé a publié un statut
"Que faites-vous ?"
il y a 13 heures
Tamba Oularé a publié un statut
"Que faites-vous ?"
il y a 13 heures
Billet de Tamba Oularé

Ebola : Le revenu des prostituées guinéennes revu à la baisse

La persistance de l’épidémie hémorragique à virus Ebola dans la capitale guinéenne continue de produire les conséquences sur les activités socioéconomiques et politiques. Parmi elles, la prostitution qui est d’ailleurs le plus vieux et dernier…Plus
il y a 13 heures
YANKE Franck Hervé a répondu à la discussion Mettre sur pied une structure pour l'émergence des jeunes artistes africains de YANKE Franck Hervé.
"Je vous remercie de l'intérêt que vous portez à ce sujet. Je prends conscience maintenat du fait que le problème ici soulevé est structurel et multidimensionnel. Déjà un moment que je l'ai…"
il y a 13 heures
Billet de AVLESSI Renaud Fiacre

LE RÊVE D’UN MONDE PLURIEL MAIS UNIT.

LE RÊVE D’UN MONDE PLURIEL MAIS UNIL’histoire du monde est jalonnée de tensions, de clivages et de discriminations. La preuve la plus éloquente en est l’existence d’une longue liste de terminologies qui traduit cette différenciation : Les pays du…Plus
il y a 14 heures
Icône de profilYves Mungwahali Kaduli, BEN YAHMED ABDALLAH et Safi Watunda Mimy se sont joints à Atelier des médias
il y a 15 heures
Robert-Hugues a publié un statut
"France : Des migrants d'un autre genre http://j.mp/1yaLq8y"
il y a 17 heures
Icône de profilRFI | Atelier des médias via Facebook
Miniature

La carte mondiale des libertés sur Internet. http://thefreeinternetproject.org

Facebookil y a 17 heures · Répondre
Pierre Chaffanjon a aimé le blog La responsabilité de diriger des journalistes de Amaury de Rochegonde
il y a 22 heures
Lin Moussa DIALLO et lin dit moussa DIALLO sont désormais ami(e)s
il y a 22 heures
Lin Moussa DIALLO a partagé sa discussion sur Twitter
il y a 22 heures
Discussion publiée par Lin Moussa DIALLO

Algérie: conflit Arrabo-Mozambite.

Quel est la vraie raison de ce problème qui étouffe la paix à Ghardaia ?Plus
il y a 22 heures
Billet de kaptue florian

Afrique, la manne ne tombe plus du ciel"livre,recherche éditeur"

A DIEU SA MAJESTE Si un jour, il vous arrive de longer la rive gauche du fleuve NOUN, vous y trouverez à l’extrémité du continent, un baobab. Le symbole ou la marque d’une puissante chefferie ;le royaume Bamoudjo .Comment est –on arrivé à cette…Plus
hier
Billets de IBRAHIM HOUMED
hier
Sinatou Saka a aimé le blog La responsabilité de diriger des journalistes de Amaury de Rochegonde
hier
Cosmas Mungazi Kakola a aimé le blog La responsabilité de diriger des journalistes de Amaury de Rochegonde
hier

Photos

Chargement en cours…
  • Ajouter des photos
  • Tout voir

Mondoblog

© 2014   Créé par Philippe Couve et Simon Decreuze. Coordonné par Ziad Maalouf.

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation