Un devoir de classe de journalisme classique : réaliser un microprogramme sur le choléra à Yaoundé. Et le chemin de croix pour décrocher l’éclairage d’un spécialiste commence…

Un de mes camarades s’est rendu à l’hôpital de district de Biyem Assi pour rencontrer un médecin qui pourrait lui donner des informations sur les moyens de se prémunir du choléra. En personne civilisée, il est allé à la rencontre de la surveillante générale de l’hôpital. La réponse de la brave femme était simple mais cinglante pour l’étudiant en journalisme : « Il faut aller voir le ministre de la santé ». Au moins deux autres camarades ont rencontré des professionnels très respectueux de la hiérarchie au CHU.

Le problème est généralisé

Personnellement, pour la préparation de ma réalisation professionnelle, je voulais rencontrer un médecin de l’hôpital de la CNPS (caisse nationale de prévoyance sociale), peine perdue. La secrétaire du directeur de l’hôpital m’a demandé d’adresser une demande au directeur de la CNPS ! Compliqué ? Eh oui, il faut que le directeur général de l’organisme chargé de gérer les retraites des employés du secteur privé donne le feu vert pour que le directeur de l’hôpital – qui dépend, il est vrai de la CNPS – m’autorise à rencontrer un médecin. Encore plus compliqué, mais c’est ça le Cameroun ! Chez, une interview n’est pas la chose la plus facile à obtenir. Et quand on est étudiant, on est tenté de tricher. Sur le terrain, à défaut de tricher, les journalistes qui sont pressés par des contraintes de temps sont obligés d’oublier les autorités. Les autorités qui verrouillent l’information sont les premières à se plaindre de ce que les journalistes n’informent pas assez. Mais à qui la faute ?

M'envoyer un e-mail lorsque des personnes publient un commentaire –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

Atelier des médias via Twitter
La paix et la guerre sur nos écrans de télévision, ou la géopolitique des séries http://rfi.my/1Nbj9uL  Via @RFI
Il y a 8 heures
Atelier des médias via Twitter
Télécoms et médias: quand la convergence devient une réalité http://rfi.my/1N9YkzU  Via @RFI
Il y a 16 heures
Atelier des médias via Twitter
Lionel Maurel, le bibliothécaire militant du libre: Dans le cadre de la 11ème édition du Festival Ho... http://rfi.my/1N8SyPd  Via @RFI
hier
Atelier des médias via Twitter
Papa Wemba, Barbie ou Jacob Zuma… les buzz africains qui ont agité la Toile: Cette semaine, RFI a sé... http://rfi.my/1r2sA5g  Via @RFI
hier
Plus...