Viber, Whatsapp, Hangout: Pourquoi croient-ils à la fin des Sms au Cameroun?

Depuis l'arrivée d'internet mobile, la démocratisation des smartphones, les habitudes de communication ont bien changé. Les indicateurs de changements? Le nombre d'abonnés d'une des compagnies de télécommunication. Elle situe leurs abonnés à près de 10 Millions d'abonnés actifs. Si ce chiffre est discutable, car plusieurs personnes peuvent être abonner dans deux compagnies. Il statue sur le fait que près de la moitié de la population possède un téléphone portable. 

Nous avons fait des interviews de quelques uns de nos compatriotes. Et le résultat est moins prémédité qu'on le pense.

Carine Nguedem est la première à s'y coller.

Elle est accro à Viber, Skype. Elle nous en parle.

.

Pensez-vous que les Sms deviendront obsolètes au bout de quelques années?

Dani feze, accro des MIM (Messagerie mobile via internet) nous en parle.

Lire la suite...

Vues : 245

Commentaire de Abdou Nasser le 4 juillet 2014 à 22:10

Les SMS auront toujours leur place: tout le monde n'a pas de smartphone en plus, la connexion internet est encore... Je préfère me taire!

Commentaire de GANDJONON Ghislain le 5 juillet 2014 à 19:26

Chapeau à Marie Danielle pour la pertinence du sujet et tout l'effort qu'elle a fournit dans la réalisation de son article. Oui, je réponds oui à ta question (le titre). Car, d'abord, chaque jour qui passe, il est aisé de constater que le nombre de portable doté d'applications telles que watsapp, Hangup, viber... augmente contrairement aux autres types de portables. Ensuite, et pour répondre à Abdou Naser, je dirai que point besoin de la connexion internet pour utiliser lesdites applications. Déjà, les réseaux de téléphonies mobiles offrent leur propre connexion qui favorisent la chose. Et mieux, les smartphones chutent de prix chaque année. Je pense que d'ici 10 ans, on aura du mal à informer nos jeunes frères et enfants de ce qu'on appelle SMS qui existait. Une fois encore, mes félicitations et du courage à Essamba ibohn Marie Danielle pour ce formidable travail.

Commentaire de Essamba ibohn Marie Danielle le 7 juillet 2014 à 11:47

Merci @Ghislain... Ceci est une enquête. Je tombe des nues face aux résultats. L'argument est principalement économique. Secondairement, elle réside dans l'instantanéité de ces applications. Je reste aussi sceptique face à leur perte. Cependant, on pensait tout aussi que les medias traditionnels allaient mourir, ce qui n'est pas le cas. Seule l'utilisation au fil des années nous dira.Va t-elle evoluer vers d'autres outils ou pas? Bien curieuse de le savoir.

Merci de ton commentaire @Nasser. L'utilisation des smartphones n'est tributaire de ce que les gens en font. Alors, observons :)

Commentaire de BEDA Yakub le 16 juillet 2014 à 12:36

de mon avis les sms ne peuvent pas totalement disparaître des habitudes, c'est le même cas avec les courriers postaux, que l'on pensait qu'avec l'apparution des messageries électroniques, devraient disparâitre des habitudes. Le constat est que jusqu'à ce jour les courriers postaux sont encore exploités. Les sms ne necessitent pas des connexions internet, il suffit juste d'avoir le réseau de l'opérateur à l'endroit où l'on se trouve et le tour est joué. J'ai remarqué qu'il pouraait avoir des situations de perturbation de réseau d'appels téléphoniques, mais lorsqu'un sms est envoyé pendant ce moment, il arrive à destination. N'en parlons pas non plus des coûts relativement bas (pour ne pas dire gratuits) de communication par sms. Comme quoi, les sms auront certainement leur place parmi les différents moyens de communication à utiliser dans le future. e-mail et de 

Commenter

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Atelier des médias

Podcasts

RFI sur Youtube

La vie de la communauté

khouibaba abderrahim et Ahmed Ould Bettar sont désormais ami(e)s
il y a 1 heure
Billets de IBRAHIM HOUMED
il y a 3 heures
Un billet de Mella Manon a été présenté en exclusivité

Crimes contre les journalistes : l’impunité reste la norme

John Stanmeyer, 26 février 2013, Djibouti (Prix World Press Photo 2014)Depuis 1992,…Plus
il y a 4 heures
Un billet de Marie-Catherine Beuth a été présenté en exclusivité

Ma journée dans un monde sans infos...

Cette semaine j'ai essayé d'imaginer une journée type dans un monde sans infos.Voilà ce que cela a donné.7h. je me réveille. J’allume la radio.…Plus
il y a 4 heures
Billet de Marie-Catherine Beuth

Ma journée dans un monde sans infos...

Cette semaine j'ai essayé d'imaginer une journée type dans un monde sans infos.Voilà ce que cela a donné.7h. je me réveille. J’allume la radio.…Plus
il y a 4 heures
Un billet de Francis Pisani a été présenté en exclusivité

Il faut craindre un monde avec trop d'infos

Crédit: http://innovergo.over-blog.com/Il m'a été demandé de réfléchir à ce que serait un…Plus
il y a 5 heures
Billets de kaptue florian
il y a 5 heures
Billets de Les accros de l'âme
il y a 7 heures
Robert-Hugues a publié un statut
"Afrique : Ouf, le cas de Compaoré est réglé, à qui le tour http://j.mp/1voeUg3"
il y a 8 heures
pabloemma est désormais ami(e) avec JIBRIKI ABDOUL RAZAK, Yannick Ngalli et Angelo pascal
il y a 8 heures
Mohamed Ould Chighali a partagé son billet sur Facebook
il y a 9 heures
Billet de Francis Pisani

Il faut craindre un monde avec trop d'infos

Crédit: http://innovergo.over-blog.com/Il m'a été demandé de réfléchir à ce que serait un…Plus
il y a 10 heures
Billet de Mella Manon

Crimes contre les journalistes : l’impunité reste la norme

John Stanmeyer, 26 février 2013, Djibouti (Prix World Press Photo 2014)Depuis 1992,…Plus
il y a 10 heures
Icône de profilMadsen Chaffanjon et Les accros de l'âme se sont joints à Atelier des médias
il y a 12 heures
Les accros de l'âme a partagé son billet sur Facebook
hier
Simon DECREUZE a partagé le billet de EBONGUE DANIA sur Facebook
hier

Photos

Chargement en cours…
  • Ajouter des photos
  • Tout voir

Mondoblog

© 2014   Créé par Philippe Couve et Simon Decreuze. Coordonné par Ziad Maalouf.

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation