L’essor remarquable de la technologie et de la science en générale a été et demeure un apport très considérable dans la résolution des contraintes de travail aussi diverses les unes des autres dans toute activité.

Elle participe également au développement qualitatif et quantitatifs des nations, ne parlons nous pas de nations émergeantes en même temps nous savons que c’est la technologie qui est à la base.

Ainsi, grâce à l’informatique et à d’autres outils, l’on parvient à mettre en place des systèmes informatiques répondant au besoin des populations.

Mais l’Africain semble ignoré cela ainsi donc nous sentons timidement les effets de la technologie ou pas dans certaines zones du pays. Les causes sont nombreuses et souvent même relatives selon les avis ,les plus évidentes sont :l’analphabétisation de la population ,l’ordinateur est souvent vu comme un produit de luxe, la mauvaise exploitation ou interprétation des services de l’internet .L’internet s’adresse aujourd’hui encore à une frange de la population (les plus nantis), taxation douanière qui est encore élevée sachant que la côte d’ivoire ne produit pas encore du matériels informatiques…

Les plus grandes victimes sont les écoles et les étudiants qui ne sont pas dans des filières industrielles n’ont pas encore touché le clavier d’un ordinateur ; et pourtant nous crions chômage dans tous les ateliers de réflexion sur le développement .C’est pour palier à ces difficultés, en rapprochant les entreprises des tics vers les populations, en les sensibilisant des biens faits des services de l’informatique.

Nous voulons nous joindre au ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique de l’implantation d’Itechgroup (International Technology Group) que nous voulons la plus grande structure estudiantine technologique mondiale dans tous les établissements de l’enseignement supérieur.

ITECHGROUPCI AU SEMINAIRE DE ABOISSO 2010,

Nous concluons qu’Itechgroup (international technology group) est une structure estudiantine regroupant tous les étudiants et élèves ingénieurs dans le domaine des tics, cependant elle est ouverte a tous les autres étudiants et ingénieurs des autres filières des universités et grandes écoles et du reste du monde. La structure est née d’une volonté commune des étudiants de différentes filières industrielles et scientifique après plusieurs mois de réflexions. Ainsi donc pour pallier aux difficultés citées plus haut nous nous sommes assigné les objectifs pour relever les défis que les TICs lance à notre pays le Côte d'Ivoire en particulier et en générale l'Afrique.

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Aboukam (Webmaster-Blogueur ivoirien véritable passionné de l'écosystème du web ici à Abidjan.http://aboukam.net/civtech/a-la-rencontre-des-blogueuses-de-cote-divoire/ Côte d'Ivoire.

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...