Posez vos questions à Pierre Haski de Rue89

Ce jeudi, je reçois le journaliste Pierre Haski dans le cadre d'une série d'interviews de grands journalistes que nous lançons dans l'Atelier des médias. (écouter l'entretien avec le photographe Patrick Zachmann).

Pierre Haski a travaillé à l'Agence France Presse (AFP) dans les années 70 puis au journal Libération pendant vingt-six ans. Il a quitté son poste le 22 janvier 2007 pour fonder le site d’information en ligne Rue89.

Passé des télex d'agence de presse à la presse écrite puis au web, Pierre Haski témoigne par son parcours de l'évolution d'une profession.

De l'Afrique du Sud à la Chine en passant par Jérusalem et, bien sûr, Paris, sa carrière l'a conduit à être le témoin privilégié de l'actualité.

Vous pouvez adresser vos questions à Pierre Haski dans les commentaires de billet.

Vous pouvez aussi retrouver le reportage réalisé avec Pierre Haski, l'an passé, sur les traces de Steve Biko en Afrique du Sud.

Informations biographiques (source, Editions les Arènes):

Pierre Haski est né le 8 avril 1953 à Tunis (Tunisie).

Diplômé du Centre de Formation des Journalistes (CFJ) en 1974, il est journaliste à l’Agence France-Presse à partir de 1974. - 1976-1980 : correspondant de l’Agence France-Presse en Afrique du Sud. - 1981 : journaliste à Libération, chargé de la rubrique "Afrique". - 1988-1993 : toujours à Libération, chargé de la rubrique diplomatique.- 1993-1995 : correspondant de Libération à Jérusalem.- 1995-2000 : chef du service international et rédacteur en chef adjoint de Libération.- 2000-2005 : correspondant de Libération à Pékin.- De janvier 2006 à janvier 2007 : directeur adjoint de la rédaction de Libération.- Depuis mai 2007, Pierre Haski se consacre à Rue89, site d’information en ligne qu’il a cofondé.

Publications :

L’Afrique blanche, histoire et enjeux de l’apartheid, Le Seuil, 1987. Israël, Editions Milan, 1997. David Gryn (Ben Gourion), Editions Autrement, 1998. Le Journal de Ma Yan, Editions Ramsay, 2002 (traduit en 19 langues).Ma Yan et ses sœurs, Editions Ramsay, 2004.Chine, les damnés du sida, Grasset, 2005. Prix International des médias 2005, Prix Joseph Kessel 2006.Cinq ans en Chine, Les Arènes, 2006.Internet et la Chine, Seuil, 2008

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • Salut juste pour échanger les idées et comprendre plus en matière de politique
  • je suis désolé, j'aurai voulu prendre part aux questions posées à ce grand Monsieur des médias, tant pis j'ai été trahi par ma boîte e-mail, mais si Mr.P. Couve peut toujours relayer l'information, il pourra demander pour moi à Mr.P. Haski ce qu'il pense d'un journal télévisé d'un autre genre: en langue locale RDCongolaise, mais touchant en profondeur dans les réalités quotidiennes de la vie des Congolais et des actions menées par les pouvoirs publics c'est vrai que ce journal exclusivement en lingala: langue plus parlée dans la capitale Kinshasa est difficile à comprendre, mais les images en parle plus qu'elle même( regardez plutôt: www.lingala facile .com)
    En tant qu'Africain et particulièrement RDCongolais, je suis fier de regarder ce journal sans langue de bois, pourvu que ça dure,car là nous commençons à goûtter réellement à la liberté d'expression tant envier avec le pouvoir en place est -ce son avis ou celui de nos internautes?
  • salut pour moi le journaliste est celui la qui est au service du peuple .mais dans mon pays le cameroun on contacte souvent que la plus part diffuse parfois des informations bidons non faible. alors pensez-vous qu'un vrai journaliste peut intervenir dans le choix du leader dans une nation en afrique vue qu'il abuse avec des fausses informations? merci et du courage a vous
  • il faut etre fier de ton africanite
  • Dans votre carrrière vous avez souvent été à l'étranger, tenus la rubrique diplomatique etc...

    Quel est votre sentiment quand vous voyez le manque d'intéret des sujets internationaux sur rue89 ou d'autres médias. Vous avez des sujets sur l'actualité internationale et vous même tenez un blog suivi sur la Chine cependant le nombre de consultation est plus faible que la politique franco-francaise.

    La tentation avec internet n'est elle pas de suivre ce que votre communauté de lecteurs attends : une site politique de gauche et non votre projet de départ.
  • Depuis quelques semaines, les autorits administratives camerounaises ont entéms une opération de charme auprès des médias traditionnels privés locaux notamment.L'information a été relayée de la manière la plus subtile, au cours d'une rencontre entre journalistes, et par un aîné aujourd'hui inspecteur général au Ministère des Relations Extérierues.
    Il est question, selon cette personnalité, de permettre aux médias susmentionnés de bénéficier des annonces de l'Etat au même titre que leurs confrères de France. Le gouvernement entend ainsi, à en croire M Antoine Marie Ngono, amener ces entreprises de presse à l'accompagner dans son opération de promotion de l'image du Cameroun. Sur la place, de nombreux journalistes sont unanimes sur le fait que cette tâche ne leur incombe pas.
    Bien qu'un forum animé sur Intrnet ait déjà permis aux nombreux compatriotes de la dispora de s'exprimer sur la question, j'aimerai avoir le point de vue de monsieur Pierre Haski.
    Sur: Les préoccupations que peuvent soulever la participation des journalistes à un tel projet.
    Les médias doivent-ils être les amis de la Nation? Etant entendu que selon l'esprit des autorités à travers les propos de ce monsieur, ceux qui n'auront pas accepté de véhiculer entre autres, des messages de paix, de tolérance, de promotion du développement se seront classés dans cette catégorie là.
    Plus de questions demain
  • Bonjour Pierre,

    J'ai une double question à vous poser, qui s'adresse autant au journlaiste qu'au chef d'entreprise / entepreneur / manager que vous êtes également aujourd'hui:

    - d'une part, quelle place accordez-vous dans votre fonction actuelle et au sein de rue89 aux questions de management et de gestion, traditonnellement délaissées dans les médias d'information ? Au-delà des réflexions - que vous menez - sur le modèle économique..., quelles réflexions menez-vous sur cet aspect dans la perspective de penser continuellement à l'évolution du modèle économique et organisationnel de rue89 et plus largement à l'évolution du journalisme ? Quelle place occupent ces questions dans votre agenda, dans votre quotidien ?

    - d'autre part, dans la "même veine", est-ce que le profil de "journaliste-manager" (tel que le vôtre), c'est-à-dire, grosso modo, journaliste expérimenté et exerçant également des fonctions managériales et marketing, est un profil que vous cherchez à recruter à rue89 ? Etes-vous dans la démarche de recruter désormais ce type de profil "à la place de" ou "prioritairement à" celui de journaliste "classique", dans la perspective de faire en sorte que les journalistes au sein de votre rédaction et de votre groupe ne s'occupent plus uniquement des fonctions journalistiques mais aussi, à titre accessoire évidemment (le journalisme devant rester l'activité première), de questions relevant de la gestion de l'entreprise, de son développement commercial, de soutenir la nécessaire évolution managériale et professionnelle des médias d'information ?
    Car tout indique que désormais, les médias d'information qui réussiront seront ceux qui sauront développer en interne la double compétence: journalisme et gestion, sans évidemment que la gestion dicte au journaliste ce qu'il doit faire; mais nous avons besoin que les deux côtés ne s'ignorent plus mais soient rapprochés, sous la direction de journalistes-managers.
    Est-ce également votre point de vue ?

    Par avance merci de vos réponses.
    En tous cas, félicitations pour votre parcours et l'aventure de rue89!

    Matthieu
  • Bonsoir Monsieur HASKI
    j'ai deux questions à vous poser,
    Est ce que vous ne trouvez pas que internet est un outil d'informations plus dangereux que les autres média du fait de la facilité de modifications des images, de la rapidité de propagation des informations?
    Que pensez vous de cette assertion qui devient de plus en plus universelle "la presse est manipuler selon les contingences d'une société, d'un état...?
    Philippe KOUTON, rédacteur web
    à acotonou.net
  • bonsoir,
    j'ai une question qui me tien à coeur, après plus de 30 ans de service on ne peut pas parler d'experiencemais le constat que je fais de journalistes surtout dans mons pays le niger ils ont tendance à avoir un parti pris lors de la diffusiondes informations alors qu'ils doivent être impartiales surtout que ce dernier temps nous sommes en crise politique; ce qui fait qu'il faut une grande prudence. jevous remercie m. Haski
  • Je reposte ici une question adressé en message privé par PIKELI Essodessèwè Sylvestre

    J'aimerais poser la question à Haski de savoir quelle appréciation fait-il des médias et des journalistes africains et particulièrement des journalistes de l'Afrique de l'Ouest.

    autre question est de savoir si aujourd'hui il y a de vrai journalistes ou des journalistes qui font du plagiat des sites internet ou on peut tout simplement dire que leur mission a été facilité par l'avènement des technologies de l'information et de la communication?
This reply was deleted.

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted a blog post
Les récentes législatives et l’état de santé du président Ali Bongo Ondimba ont ravivé certaines pr…
4 févr. 2019
mapote gaye posted a blog post
Ceci après avoir publié par «erreur» l’information selon laquelle la présidente du Sénat,  Lucie Mi…
4 févr. 2019
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv. 2019
Plus...