Tout le monde connaît la Ligue des champions. La télévision portugaise a créé la Ligue des derniers (Liga dos Ultimos) diffusée sur la télévision publique RTP. En l'espace de quelques années, cette émission est devenue mythique en parlant des clubs de football amateur qui sont les derniers de leurs championnats respectifs.

Notre correspondante, Marie-Line Darcy, a suivi les équipes de l'émission. Un programme qui est prétexte à un voyage dans le pays, à la rencontre des habitants dans les villages et les petits bourgs. On tente d'expliquer les raisons de la déroute du club local. On découvre les ressources infinies du système de débrouillardise à la portugaise.

Je vous propose d'écouter son reportage et de lui adresser vos questions dans les commentaires de ce billet.

Ecoutez le reportage (8 min. et 381 sec.)

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • La Ligue des derniers pourra galvaniser ceux qui ont commencé à douter de leur capacité à relever des défis. Je dirais simplement que l'espoir fait vivre.
  • Salut Philippe.
    Tout comme Irène Sidonie. Je pense que c'est une bonne initiative. Les gens se sont toujours interessés aux meilleurs. Est-ce parce que l'autre élève est très intelligent qu'il faut s'interesser à lui oubliant ceux qui ont plus besoin d'être survis? En plus, si on parle des premiers, c'est pour presenter aux derniers l'exemple à suivre. Mais seulement que les medias se sont desinteressés aux derniers et se sont concentrés sur les étoiles. Mais il n'y a pas que la lumière dans la vie. Quant à Mostofa, il ne comprend pas qui s'agit dans cette emission de RFI (Atelier des Medias) d'encourager les initiatives mediatiques et non de toujours critiquer le monde, au fait, je voulais dire les choses qui se passent au Sud. Si la télévision Portugaise parle des derniers du foot, c'est certes pour les encourager, encouragement dont à besoin le faible pour se lèver et marcher comme les autres. Merci.
  • @El Mostofa Znaidi
    Je ne comprends pas véritablement votre réaction. L'émission s'appelle l'Atelier des médias et la rubrique "Médias du monde". Nous nous penchons cette semaine sur une émission qui n'a, semble-t-il, pas d'équivalent ailleurs qu'au Portugal, et qui se propose de montrer le pays dans sa réalité (rurale notamment) en prenant comme point d'entrée les petites équipes de foot local. C'est l'occasion à chaque fois, de montrer des facettes de la réalité du pays. Ce sont ces éléments qui nous ont conduit à vouloir vous présenter cette émission de la télé portugaise dans l'Atelier des médias.
  • bonjour Marie-line ce reportage ma beaucoup plu,par ce que on sort de l'ordinaire avec le foot business avec des coach bien habillés bien sur de leur schéma tactique,pour entrer dans l'informel le football naturel loin des médias alors que c'est de la sortent les futurs talents.a mon avis le principe de l'emission est bien du moment il permet au telespectateurs de voir autres chose que les grands classics .....j'aimerai qu'il y'ai la meme chose dans mon pays le Sénégal.
  • Je suis personnellement très déçu du niveau de débat auquel cette émission essaye nous entrainer . Je m'attendais à quelque chose de beaucoup plus sérieux , qui concerne les difficultés auxquelles nous sommes confrontés dans notre quotidien . Ou alors c'est moi qui fait fausse route , et marche dans la mauvaise direction , ce genre de thème devrait en principe intéresser un panel de public particulier : genre émission sportive . Je trouve la plaisanterie d'un très mauvais gout . Excusez-moi mon acidité ,mais je n'y peux rien , la réaction est venue d'elle même .
  • Bonjour.
    C'est trés important l'idée de créer cette émission...! Ètant moi même lusophone j'ai regardé plusieurs fois cettte émission populaire, appreciée par la population ... "A Liga Dos Ùltimos" c'est aussi trés sociale et instructive, car on côtoie des gens de endroits différents de Portugal. C'est sympa en plus, pendant cette émission on parles pas des grosses pointures du foot (Ronaldo, Simão, Ricardo, etc.) et ça se termine toujours bien.
  • C'est merveilleux, car habituellement on ne s'occupe que des esprits brillants et des têtes bien pleines. Je n'ai pas encore pu écouter l'élément en raison d'une défection de mon ordinateur.
    Néanmoins, je salue cette initiative qui peut-être le point de départ d'une merveilleuse aventure pour ces clubs qui pourraient par la même revisiter leurs réussites et leurs échecs. Et donc trouver des solutions adéquates pour sortir de l'ombre.
  • Bonjour!
    en tout cas pour cette question du football moi je ne suis pas là, pour des raisons valable. j'aime plus discuté sur les débats musical........ je suis avec tout le monde qui pense musique, politique, les problèmes qui concerne la société. "lol"
  • Bonjour Philippe,
    Juste que ça m'a rappelé la vidéo du bêtisier de RFI " la ligue des shampooings" et "Moussa KAKA,joueur brésilien élu meilleur footballeur de l'année" lol
This reply was deleted.

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...