Portugal, le rétro contre la crise

Cette semaine, le buzz de Carrefour de l’Europe vous emmène au Portugal. Un pays secoué par la mondialisation mais qui essaye de la retourner à son avantage. À Lisbonne où on n’a pas de pétrole, alors on mise sur le design retro des produits traditionnels.

 

Objet typique et souvent unique. Tous « fabricados em Portugal ». Jouets en bois, boites de conserves, et savonnettes d’antan ont résisté à la mondialisation. On peut même dire que la mondialisation les a sauvés.

 

Au cœur de la capitale, Catarina Portas est l’heureuse propriétaire de la boutique « a vida Portuguesa », la vie portugaise. Elle a décidé de donner une deuxième vie à des produits d’autrefois. Dans sa boutique s’expose, uniquement, des objets empreints d’authenticité comme le dentifrice médicinal Couto que toutes les grand-mères portugaises ont bien connu. Le choix des marques lusitaniennes rétro est fait avec soin… Et désormais exportés dans le monde entier.

 

Catarina Portas s’est lancé un défi, elle veut mettre en avant le patrimoine portugais avec des marques nationales et relancer un savoir faire longtemps ignoré

 

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...