Plainte contre Soro et dix officiers des FRCI

Les vérités crues du président de l’Assemblée nationale à ses détracteurs

 "Les membres de la galaxie Gbagbo, impliqués chacun, d'une manière ou d'une autre, dans les graves crimes qui ont ensanglanté la Côte d'Ivoire, ont trouvé un nouveau colifichet : une plainte avec constitution de partie civile contre Guillaume Kigbafori SORO et dix officiers supérieurs des FRCI". Ecrit le président de l’Assemblée nationale, Guillaume Kigbafory Soro sur son blog. Il est reproché à Soro et aux Frci des faits " d'enlèvement, séquestration, traitement inhumain et dégradant" à l'encontre du citoyen français Michel Gbagbo


Une affaire dont le cerveau n’est autre qu’Alain Toussaint, recherché en Côte d'Ivoire, pour nécessité d'enquête sur l'assassinat du président Robert Guéi. Qui profite du séjour du Président de l’Assemblée nationale Guillaume Kigbafori SORO en France. Avant lui, c’est l'avocate de Laurent Gbagbo et de son fils, Me Habiba Touré, qui présente légitimement Michel Gbagbo comme un citoyen français kidnappé en Côte d'Ivoire. Pourtant, Michel Gbagbo est un ivoirien, né le 24 septembre 1969, d'un père ivoirien et d'une mère ivoirienne. À sa majorité, il a fait le choix de la nationalité ivoirienne. Ainsi, il a été membre de la Jeunesse du Front Populaire Ivoirien, secrétaire général adjoint dans le Bureau Executif National de la JFPI dirigé alors par Blé Kessé Adolphe. Après le mandat de Blé Kesse Adolphe, Michel Gbagbo a intégré les instances dirigeantes du Front populaire ivoirien.
Un français peut-il être membre d'un parti politique en Côte d'Ivoire et aller jusqu'à accéder à ses instances de direction? 
Michel Gbagbo, chacun sait, est fonctionnaire ivoirien. Il est enregistré sur les fichiers de la solde comme fonctionnaire ivoirien et a présenté un certificat de nationalité ivoirienne lors de son recrutement comme enseignant de psychologie à l'UFR de Criminologie, spécialiste en psychopathologie du travail. C'est également en tant qu'Ivoirien qu'il a été recruté, concomitamment avec son emploi d'enseignant à l'Université de Cocody, comme directeur de la Formation, de la Communication et de la Sensibilisation au Comité national de pilotage du redéploiement de l'Administration (CNPRA), un poste créé spécialement pour lui permettre d'arrondir ses fins de mois de fonctionnaire. 
Michel Gbagbo que l'on veut à tout prix nous présenter comme un français est Président de l'Association ivoirienne pour l'amitié entre les peuples (AIAP).
Homme politique ivoirien, fonctionnaire ivoirien, président d'une association d'ivoiriens, sénateur ivoirien de la Jeune Chambre Internationale sous le numéro 664457, marié à une ivoirienne avec un certificat de nationalité ivoirienne, père d'enfants déclarés sous la nationalité ivoirienne: qui peut croire à cette fable qui veut que pour échapper à la justice ivoirienne qui vient de l'inculper pour atteinte à la sûreté de l'Etat et son implication dans des crimes économiques, il devienne subitement français ?
Pour être bien Ivoirien, Michel Gbagbo a même rajouté Koudou à son patronyme, devenant ainsi Michel Koudou Gbagbo. 
On ne peut pas non plus le présenter comme un franco-ivoirien, puisque la double nationalité n'existe pas en Côte d'Ivoire. (Code de la nationalité, Art. 48. - Perd la nationalité́ ivoirienne, l'Ivoirien majeur qui acquiert volontairement une nationalité́ étrangère, ou qui déclare reconnaitre une telle nationalité́)
Michel Gbagbo a bel et bien voté à la présidentielle de 2010. Pourquoi l'aurait-il fait s'il n'était pas Ivoirien?

Toujours pour cacher des crimes de sang 

Pour le reste, on connait la tactique de l'écran de fumée, manœuvre usuelle de Gbagbo et de ses avocats, qui consiste à porter le débat juridique   sur les crimes de sang commis par le régime déchu sur le terrain de la politique.
Les juges ivoiriens ont inculpé Michel Koudou Gbagbo parce qu'ils sont persuadés, sur la base des éléments qu'ils ont recueillis, de son implication dans les activités criminelles de son père. Sinon, Michel n'est pas le seul enfant de Laurent Gbagbo, qui a été arrêté dans le bunker présidentiel. Il y avait également Marie-Laurence Gbagbo épouse Kipré Stephane, en compagnie de tous ses enfants ! Il y avait aussi Gbagbo Léa et ses nièces et neveux, ainsi qu'un autre fils de Laurent Gbagbo du nom de Tchika Fabrice Gbagbo. 

Guillaume Kigbafory serein

Tous ces gens et leurs enfants, leurs nièces, neveux, petits enfants de Gbagbo, cousins de Gbagbo qui étaient dans le bunker ont été libérés et ont quitté le pays pour les uns, tandis que les autres continuent d'y vivre tranquillement.

"Enfin attaquer Guillaume Kigbafori Soro et les officiers supérieurs des FRCI en tant qu'individus, est une hérésie", affirme Guillaume Soro sur son blog. Ajoutant par ailleurs que, "Michel Gbagbo et tous les membres du clan Gbagbo qui ont pris la décision de s'opposer au verdict des urnes et de répondre par le sang aux appels à la raison, ont été arrêtés en exécution d'un ordre présidentiel. C'est cet ordre présidentiel ferme qui leur a permis de ressortir vivant du bunker, bien qu'ils aient occasionné des milliers de morts. Si Habiba Touré et Alain Toussaint veulent s'offrir un quart d'heure de célébrité au détriment de Michel Gbagbo, je leur conseille d'attraire en justice l'Etat ivoirien, le Conseil de Sécurité de l'Onu qui a ordonné les frappes contre les armes lourdes de Gbagbo, l'Etat français qui a agi en tant que force d'appui à l'Onuci, la CEDEAO qui a ordonné la neutralisation des forces pro-Gbagbo ainsi que l'Union africaine qui a saisi le Conseil de Sécurité de l'Onu aux fins d'intervenir militairement en Côte d'Ivoire".
Pour une visibilité garantie pour longtemps.

                                                                                                                                                  SERIBA KONE

 

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...