Petite Sara

Je ne sais pas l’écrire, les mots m’échappent, ils sont creux face à cette pudeur qui l’oblige à ravaler sa douleur sans chercher à la manifester. A 14 ans, elle et son jeune frère déambulent tous les jours avec de gros sacs noirs dans les cités oranaises. Ils frappent aux portes pour récupérer le pain moisi et le revendre ensuite aux fermiers contre quelques dinars. La petite n’a pas les moyens d’aller à l’école et travaille dans une Algérie libre et indépendante qui compte ses pétrodollars. Elle. Un visage bistré d’une femme qui a dépassé la cinquantaine, quelques mèches blondes s’échappent de sa chevelure noire et décoiffée, un collier noir en plastique couvre son cou décharné. - Pourquoi travailles-tu ? - Je subviens aux besoins de ma famille. Le pain moisi nous fait vivre. Les yeux baissés, elle cite rapidement ce fermier qui chaque jour la raccompagne chez lui, seule sans son frère, en voiture, pour lui violer son enfance et racheté son pain. - Pourquoi tu y vas seule chez lui ? Tes parents le savent ? - Je suis l’aînée, lui est jeune. Mes parents le savent. - Le fermier ne t’a jamais tripoté ? - …. ….Non. Ses grands yeux noisette fixent le sol, son chagrin la porte. Mes questions sont stupides. Originaire de Rélizane, ses parents se sont installés depuis quelques années dans un bidonville entourant la ville d’Oran, fuyant les terroristes qui se sont attaqués à leur village. Faire travailler leurs enfants est l’unique moyen de survie. L’association féministe avec qui j’étais venue ne s’en souciait guère. Le repérage programmé dans plusieurs quartiers est subitement annulé, mésentente entre les femmes membres préoccupées par le pouvoir. Elles ne voient pas les deux enfants agglutinés à leur misère. Le soir, j’ai du mal à dormir, le cœur glacé, j’ai abandonné la petite et son frère. Dès que je suis rentré à Alger, j’ai quitté l’association. Mais le regard de la petite me hante. Toujours.

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...