Paysage musical : " Dépouillé " de ses fans, Ousmane Gangué s’installe définitivement au bercail

Décidément, si la migration réussi aux artistes, ce n’est pas le cas pour le lead vocal du groupe KOODE PINAL, Ousmane Gangué. Depuis son séjour de France, le chanteur a perdu du terrain au profit de la graine star de la musique hal poularéne, Saidou Nourou Gaye. Cherchant se réconcilier son public, Ousmane Gangué a décidé de s’installer définitivement en Mauritanie.

Sentant perdre son public conquis désormais par le jeune chanteur Saidou Nourou Gaye, le lead vocal du groupe KOODE PINAL, retour à la maison et s’y installe. L’annonce a été faite son entretien jeudi dernier avec la Ministre de la Culture et de la Jeunesse et des Sports, Cissé Mint Cheikh Ould Boide, où l’artiste n’a pas manqué d’éloge à l’endroit de celle-ci. " Je suis revenu définitivement dans mon pays pour apporter ma contribution à l’émergence de la culture mauritanienne "renchérit l’artiste. Auparavant Les dessous de son retour définitive est causée par la récupération de ses fans par le lead vocal du FOYRE BAMTARE, Saidou Nourou Gaye qui en train de poursuivre sa progression au sommet de la musique mauritanienne. Profitant du long séjour d’Ousmane quine jouait qu’un seul concert par année, Saidou détrône le maitre lieu de la musique hal poularéne en Mauritanie et conforte son assise populaire auprès des fans laissés-pour-compte. C’est à partir de cette période se regarder en chien ce de faïence avant de fumer le calumet de la paix de lors du cinquième anniversaire du jeune chanteur, Saidou Nourou Gaye.
Même après avoir enterrer leur hache de guerre, le leader du KOODE PINAL, a du mal à retrouver tout son public. Dernier acte : pendant la fête de l’Aid El Fitr les chanteurs ont joué en même temps à la CASE et au Mauricom. Là encore plusieurs de ses ont été attiré par la voix du jeune Gaye. En outre depuis la première sortie, Ousmane peine à sortir son deuxième album. Il faut noter qu’aussi avec son premier album produit par le studio JOLOLI de Youssou NDour, beaucoup de ses sympathisants notamment de la communauté hal poularéne lui ont tourné le dos. Ces derniers lui reprochent d’avoir trahi le Roi du Yéla, Baaba Mal qui le projeté de le produire.
Avec son retour définitif en Mauritanie, le renouement de l’artiste avec son public ne sera pas une tache dans cette période où le jeune Saidou gagne les marchés musicaux et lui vole la vedette.
Cheikh Oumar NDiaye

Vues : 119

Commenter

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Atelier des médias

Podcasts

RFI sur Youtube

La vie de la communauté

general tchefary a publié un statut
il y a 3 heures
general tchefary a publié un statut
il y a 4 heures
general tchefary a publié un statut
"Sur le chemin de jah a quand le succer ?"
il y a 4 heures
Icône de profilTouré Madjara et Ngo Nyeck Nicole se sont joints à Atelier des médias
il y a 5 heures
Robert-Hugues a publié un statut
"Ebola chez Obama : le virus s’internationalise mais la riposte ne suit pas encore...http://j.mp/1oAtmPv"
il y a 6 heures
Robert-Hugues a publié un statut
"Qui a dit que Hollande n'a pas lu "Merci pour ce moment"? Vous, continuez toujours par vous l'interdire...http://j.mp/YTFG6E"
il y a 9 heures
Billet de Lazare SIMON

ARTISTE DU JOUR : KANODY de la Côte d'Ivoire

Femme très engagée dans le milieu du Coupé Décalé, elle fait ses débuts comme auteur-compositeur de plusieurs textes de chansons qui lui permettent de gagner une grande notoriété dans son domaine musical.Sa musique se fait plus présente dans la…Plus
il y a 11 heures
Billet de Gaspard-Hubert Lonsi Koko

RD Congo : un budget 2015 plus ambitieux que celui du gouvernement

Après avoir rappelé que le budget de l’Etat congolais n’était que de 300…Plus
il y a 12 heures
Raphaelle Constant a aimé le blog Quelle place accorder aux images de la terreur ? de Amaury de Rochegonde
il y a 15 heures
Une vidéo de Simon DECREUZE a été présentée en exclusivité

Mata kita, un Drone piloté par la Google Glass en Lingala - JCertifLab

Démonstration du "Mata Kita" depuis le congo qui signifie "monter-descendre" avec l'un des managers de JCertif LAB +Seti Afanou et +Eric Zilé Kouassi...hummm...
il y a 16 heures
Vidéo publiée par Simon DECREUZE

Mata kita, un Drone piloté par la Google Glass en Lingala - JCertifLab

Démonstration du "Mata Kita" depuis le congo qui signifie "monter-descendre" avec l'un des managers de JCertif LAB +Seti Afanou et +Eric Zilé Kouassi...hummm...
il y a 16 heures
Icône de profilRFI | Atelier des médias via Facebook
Miniature

Et si vous postiez une photo de votre cybercafé dans les commentaires !

Menacés d'extinction, les…

Plus
Facebookil y a 16 heures · Répondre
Une photo de Ismail Brice Tito AFFAGNON a été présentée en exclusivité

Le Club RFI Porto-Novo

Foun-Foun Tokpa ≠ Les Black Star le sacre Foun-Foun Tokpa a battu leurs adversaires par un score de 2 buts à 1
il y a 16 heures
Photos publiées par Ismail Brice Tito AFFAGNON
il y a 16 heures
Simon DECREUZE a aimé le blog La presse demain ? Surtout un modèle d'entreprise à rebâtir de laurent dupin
il y a 16 heures
Livres pour tous a partagé son billet sur Twitter
hier

Photos

Chargement en cours…
  • Ajouter des photos
  • Tout voir

Mondoblog

© 2014   Créé par Philippe Couve et Simon Decreuze. Coordonné par Ziad Maalouf.

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation