Ajavon Zeus et Jean Pierre Fabre ne méritent plus d’être à la tête de l’opposition. Il faut qu’ils cèdent la place à d’autres personnes, à de nouvelles figures pour implémenter de nouvelles stratégies de conquête du pouvoir, à de nouveaux individus pour insuffler une nouvelle dynamique à l’opposition. Marche-conférence de presse puis-marche, cette triptyque est assez désuète. Nous n’avons aucun intérêt à ne pas avoir une opposition aussi responsable dans notre pays. Si je déclare que les leaders actuels de l’opposition semblent avoir un deal secret avec Faure, c’est tenant compte des gesticulations de certaines figures que j’avance cette idée. Quelques jours plutôt je disais que la réponse, la posture que Jean Pierre Fabre et Ajavon Zeus adopteront devant les résultats des élections législative déterminera en partie la suite de leur combat politique. En relançant leur machine de contestation dans la rue, ils se montrent, aux yeux de l’opinion, d’abord comme des obsédés, ensuite comme des sots, des leaders politiques incapables de trouver une autre solution l’épreuve de la rue, qui a déjà montré ses limites.

En acceptant par contre les résultats tout en relevant leurs observations de manières plus rigoureuse et objectives, c’est émettre des signes positifs à l’endroit de l’opinion tant national qu’international.

FRAC LoméA l’issue de leur conférence d’hier j’ai été pétrifier en constatant que les vielles locomotives du FRAC ont soigneusement dépoussiérées prêtes à être projeter dans nos rues et ce peut-être pendant une douzaine de moi. Mais J’ose croire que l’intelligence prendra le pas sur la stupidité justement parce que nous sommes des hommes doués de raison et que l’expérience a démontré que dès lors qu’on échoue chaque fois sur un chemin, il faut au moins pour une fois tenter une autre voie dans l’espoir d’y arriver. Ainsi j’espère que la marche du samedi prochain sera simplement un baroude d’honneur et qu’après les esprits se retourneront vers des actions plus positives c’est à dire des stratégies plus efficientes aboutissant à des résultats plus concrets pour le citoyen, le militant.

Joe Girard nous disait je cite : « L’ascenseur du succès est hors d’usage. Vous allez devoir utiliser l’escalier, une marche à la fois. » A méditer mes amis. Le peuple togolais attend beaucoup de vous. Jean Pierre, Ajavon Zeus, si la mission vous dépasse, céder la place à d’autres. Si vous n’avez rien de nouveau à proposer, les autres sont prêts à le faire.

Bref…!

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...