Olivier Badard: "l'accès satellitaire à internet proposé par O3b sera opérationnel en 2010"

Ecoutez l'interview intégrale (durée: 12 min. et 51 sec.)


[Un extrait de cette interview sera diffusé dans la prochaine édition de l'Atelier des médias]

Olivier Badard est directeur commercial du département satellite de télécommunications de Thalès Alenia Space qui va fabriquer les 16 satellites du projet O3b (Other three billions). Ce projet vise à fournir de la connectivité internet aux 3 milliards d'habitants des pays du Sud qui sont aujourd'hui privés d'accès à internet faute d'infrastructure.

Le projet a été initié par Greg Wyler qui a plusieurs années d'expérience en Afrique et notamment au Rwanda où, à la tête de Terracom, il a transformé le pays en véritable plaque tournante des réseaux africains en déployant des centaines de kilomètres de fibre optique.

Fort de cette expérience, Greg Wyler assure: "Les habitants de ces pays ont soif d'accès à internet. La demande est là, c'est un problème de coût." O3b ambitione donc de fournir des accès à faible coût dans les pays émergents notamment en Afrique.

Pour financer son projet, l'entrepreneur a réuni un tour de table prestigieux: Google, la banque HSBC et le cablo-opérateur Liberty Global. Montant de l'investissement: 500 millions d'euros.

La construction des satellites a débuté dans les usines de Thalès Alenia Space. Olivier Badard lève le voile sur les aspects techniques du projet et il répond aux questions que vous avez posées.

[Photo: Thles Alenia SPace]

Vues : 169

Commentaire de Philippe le 2 octobre 2008 à 11:18
Bonjour,
je ne sais pas ce qu'il faut entendre par "sécuriser les contrats commerciaux". Peut-être un cahier des charges permettant l'accès à différents fournisseurs.
Il ne faut pas oublier que dans pas mal de pays africains, les telecoms ressortent encore de la compétence exclusive des operateurs nationaux.
On voit donc que les politiques tarifaires auront une incidence non négligeable sur l'accès de 3 milliards d'individus au Net. Voir à ce sujet : Pourquoi Internet est si cher en Afrique :-)
Commentaire de KOGOE Bertrand le 2 octobre 2008 à 17:32
Bonjour Philippe,

Juste pour faire remarquer que je viens d'apprendre que le principal bailleur (la banque HSBC) de cet ambitieux projet a de sérieuses difficultés financières suite à la crise mondiale de cet été et prévoit la suppression de 1100 emplois et doit se provisionner à 12 Mds de dollars.
Peut-on toujours espérer l'accès satellitaire à internet proposé par O3b pour 2010 ?
Si la fabrication des satellites et la mise en orbite des satellites est effective n'y aura t-il pas une incidence significative au niveau des coûts ?
Dans notre pays nous tenons pour vérité cet adage qui dit : "Quand le gros maigrit, le maigre meurt" ; par conséquent nous nous inquiétons des difficultés du principal bailleur de fonds de notre ambitieux et salvateur projet d'accès internet.

Bien à toi.
Commentaire de Conectafrica le 6 octobre 2008 à 11:41
Bonjour,

C'est sans doute une excellente iniciative, mais malheureusement j'ai cru comprendre en écoutant l'ITW qu'en fait il ne s'agit pas d'un accès direct à internet par satellite pour les populations du Sud, mais bel et bien d'une couverture satellitaire, qui doit nécessairement passer par une antenne et un réseau Telecom local pour être utilizable. Donc, j'ai bien peur que cela ne change pas grand chose aux problèmes du "Pourquoi Internet est si cher en Afrique" et "Pourquoi il n'y a pas Internet au fin fond de l'Afrique". Dommage.
En revanche, je pense que O3b (si ça se confirme) est une base de travail intéressante pour les projets de développement des TI comme celui-ci:

Rural wind turbine powers telecoms tower in Africa

A suivre...
Stef
Commentaire de Njakalisoa josoa andoniana le 6 octobre 2008 à 15:14
bonjour!je m'appelle JOSOA,je veux juste dire que ce projet 03b pourrait aider les pays pauvres car dans mon pays MADAGASCAR,meme si on sait utiliser l'internet,tout le monde ne peuvent pas s'abonner car c'est trop couteux.

Commenter

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Atelier des médias

Écoutez !

RFI sur Youtube

La vie de la communauté

Billet de IBRAHIM HOUMED

La misère intellectuelle, morale et matérielle de Guelleh a transformé l'avion présidentiel en taxi brousse-Par Houssein IBRAHIM HOUMED

La misère intellectuelle, morale et matérielle de Guelleh a transformé l'avion présidentiel en taxi brousse Très affaibli depuis sa lourde intervention chirurgicale qui l’empêche de tenir la station debout, Ismaël Omar Guelleh aurait tout de même…Plus
il y a 5 heures
Billet de Gaspard-Hubert Lonsi Koko

RD Congo : la cornélienne situation de l’opposition au regard de la révision constitutionnelle

En République Démocratique du Congo, la majorité présidentielle se mobilise…Plus
il y a 15 heures
Tamba Oularé a répondu à la discussion Effet des NTIC sur la santé sexuelle des jeunes et ado de Ibrahima sory camara.
"Bien sure dans une base de donnée, elles peuvent être contrôlées pour réduire le risque de l'extravagance cybernétique.  Tous les responsables et administrateurs des liens qui diffusent de telles…"
il y a 15 heures
Tamba Oularé a commenté l'article La charte de l'atelier des médias de Philippe Couve.
"Bonjour, je suis un nouveau sur la plate forme de l'atelier des médias et je trouve responsable de se donner une ligne de conduite pour mieux avancer comme le dirait plus haut un confrère. En tout on dit dans notre langue…"
il y a 16 heures
Tamba Oularé a commenté l'article La charte de l'atelier des médias de Philippe Couve.
"Bonjour, je suis un nouveau sur la plate forme de l'atelier des médias et je trouve responsable de se donner une ligne de conduite pour mieux avancer comme le dirait plus haut un confrère. En tout on dit dans notre langue…"
il y a 16 heures
Icône de profilRFI | Atelier des médias via Facebook
Miniature

Wikileaks a publié l'ordonnance de suppression secrète contraignant les médias australiens à taire une affaire de corruption présumée. Une filiale de la banque centrale australienne et des chefs…

Plus
Facebookil y a 16 heures · Répondre
Un billet de Ismaël Halissat a été présenté en exclusivité

"Internet est sur le point de disparaître" : entretien avec le géographe Boris Beaude

L’Atelier des médias reçoit cette semaine le géographe Boris Beaude pour parler de…Plus
il y a 17 heures
Vidéo publiée par Grace Bailhache
il y a 19 heures
Vidéo publiée par Ibrahima sory camara

Construction du stade

01:08
L'association ACTIONS POUR LE VOLONTARIAT A DUBREKA AVD participe aux travaux de construction D'une tribune au stade préfectoral de Dubreka.
il y a 19 heures
Ibrahima sory camara a promu le blog Aucun titre de Ibrahima sory camara
il y a 20 heures
Billet de Ibrahima sory camara
il y a 20 heures
Billet de Alif Buterinote

Le cinéaste réalisateur congolais Alif Buterinote (Vie et formations)

Depuis sa naissance en 1998 le 1 mai, Alif Buterinote fut un jeune garçon simple de comportement et respectueux. Dans sa vie sur cette terre, Alif a toujours détesté la vie de dépendance et de sous-estimation, pour ça il cherche toujours la vie de…Plus
il y a 20 heures
Ibrahima sory camara a répondu à la discussion Effet des NTIC sur la santé sexuelle des jeunes et ado de Ibrahima sory camara.
"Merci d'avoir répondu à cette discussion, Mais vue cette évolution grandissante, est-ce peut-on contrôler ces image ou du moins l'internet?"
hier
Guenscher Ilovy Métayer a recommandé le profil de Guenscher Ilovy Métayer
hier
Discussions publiées par Komla Tsogbe
hier
Billet de Mohamed Ould Chighali

CE QUE JE PENSE ET CE QUE JE CROIS : Printemps arabe ou été meurtrier ?

Quand Mohamed Bouazizi ce jeune vendeur ambulant de fruits et légumes de Sidi Bouzid dont la marchandise avait été confisquée par les autorités s’était immolé par le feu  le 17 décembre 2010 s’était une manière pour lui de dénoncer    la répression…Plus
hier

Membres

Les billets à la Une

Abonnez-vous par mail :

Photos

Chargement en cours…

Mondoblog

© 2014   Créé par Philippe Couve et Simon Decreuze. Coordonné par Ziad Maalouf.

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation