Bonjour et bonne année à tous!

C'est vrai que ce serait un euphémisme que de dire que j'ai été quasi inexistant sur le réseau l'année dernière, je suis le premier à le reconnaitre. Mais comme il est de coutume, à l'orée de la nouvelle année qui s'annonce, j'ai comme tout un chacun fait mon bilan et pris un certain nombre de résolutions que je m'efforcerai de mettre en pratique en 2015. ecrire plus d'article et participer à l'animation du groupe en fait partie.

Je vois d'ici les sceptiques faire la moue et se dire "qu'on verra bien". je les comprends, à leur place j'en ferai autant. Combien de promesses n'ont jamais été tenues? Combien  de décisions prises de bonne foi n'ont jamais été appliquées restant ainsi à jamais des voeux pieux? Surtout ici en république Centrafricaine , ce cher et beau pays qui défraie la chronique pour les mauvaises raisons hélas.

Après l'élection de notre chère chef de l'Etat de transition catherine Samba-Panza,il y'a à peu près exactement un an à quelques jours près, on nous avait promis la paix, la réconciliation nationale, le désarmement et bien d'autres choses qui ne s'avèrent être apparemment  que des chateaux en Espagne. Du moins pour le moment, si veux rester objeectif! Il faut bein se rendre à l'évidence que  la montagne a accouché d'une souris. Pour reprendre les états d'ame de certains compatriotes, on a assisté à un jeu de chaises musicales politiques, mais les pratiques demeurent.

S'il est vrai que la sécurité, la paix,la réconcliation, la justice semblent n'êtres encore que des voeux pieux, il faut bien admettre qu'il est facile de critiquer mais qu'au pied du mur beaucoup de ceux qui jettent la pierre à notre "prési" et à son équipe ne feraient pas mieux, voir pire. d'ailleurs forece est de reconnaitre que si dans l'arrière-pays la situation sécuritaire est toujours aussi préoccupante, elle s'est légèrement améliorée dans la capitale. Reconnaissons qu'à l'impossible nul n'est tenu. Si on veut la réconciliation, il est du devoir de tout un chacun de s'impliquer et d'y mettre du sien.  Alors quand j'entends un jeune du quartier combattant dire :" Moi, si un musulman s'aventure dans mon quartier, je le tue.", je me dis qu'on a encore du chemin à faire.  la réconciliation doit se faire à la base. Comment voulez-vous que le pays redevienne stable si on continue à regarder l'autre en chien de faience?

Mais s'il est une chose que nos dirigeants ne doivent en aucun cas négliger, c'est bien la justice. la machine judiciaire doit se remettre en marche. c'est une condition sine qua non pour la facilitation du désarmement des coeurs. Il ne doit pas y avoir de prime à l'impunité comme celà semble se profiler à l'horizon. Le dialogue politique prévu pour Février prochain ne doit pas amnistier ceux qui ont mis le pays à feu et à sang. La victime attend que justice lui soit rendue, afin de pouvoir faire son deuil. On verra bien si mama Cathy tiendra cette promesse cette année. S'il est vrai que la paix n'a pas de prix comme nous le chantent les pro-amnistie, il est encore plus vrai qu'une  paix durable a un prix!

On verra bien si chacun fera de son mieux comme il le crie urbi et orbi pour ramener cette chère paix dans notre Bè Africa. ce serait quand même merveilleux de voir les éléments des différents groupes armés déposer volontairement les armes et se mettre à la disposition de la justice, de voir les dinausores  de la politique annoncer leur retrait de la vie publique, les fonctionnaires donner le meilleur d'eux-mêmes malgré les conditions plus que difficiles de travail. j'attends de voir tous ceux qui possèdent une arme venir la rendre publiquement et volontairement. Il faut dire en passant que s'il y'avait un doute concernant la circulation des armes dans Bangui, celui-ci a été levé lors du reveillon de la saint-Sylvestre puisqu'à minuit, ça a été un festival de tirs d'armes lourdes ou légères dans quasiment tous les arrondissements de la ville. Ettous ceux qui ont violés, pillé, tué, torturé..;Ont-ils pris la décision de se dénoncer?

J'ai bien peur que personne n'a pensé à prendre ce genre de résolutions. Il va falloir forcer la main à certains pour le bien-être de la majorité. mais même pour celà, qui est décidé à le faire?

 

 

 

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted a blog post
Les récentes législatives et l’état de santé du président Ali Bongo Ondimba ont ravivé certaines…
4 févr. 2019
mapote gaye posted a blog post
Ceci après avoir publié par «erreur» l’information selon laquelle la présidente du Sénat,  Lucie…
4 févr. 2019
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv. 2019
Plus...