Ni Frontières Ni Papiers ...

Les migrants sont assimilés à une catastrophe naturelle dans cet orient Total.  Dans cette partie du Maroc Inutil selon une expression coloniale. les dirigeants politiques se livrent à une surenchère raciste et la frontière interne persiste entre nationaux et migrants sur le marché du travail (le couplage des permis de séjour et de travail alimente un néo-esclavagisme de fait). L’Europe confédérale repousse ses frontières vers le sud et en confie la gestion (répression, enfermement, déportation) aux pays limitrophes.

Les Subsahariens souffrent le martyre dans cet Oriental complètement à l'Ouest..

• Une population de 800 à 1.500 clandestins subsahariens vivent dans les pires conditions dans l'Oriental.
* Raflés, dépouillés puis refoulés aux frontières avec l'Algérie, certains d'entre eux survivent à cette péripétie, d'autres meurent en proie à la fatigue et aux maladies, et certains préfèrent abréger leurs jours.
* À Oujda, des associations leur portent une aide précieuse, mais en toute discrétion, puisque aider les clandestins tombe sous le coup de la loi.
* Sur place, nous avons alonns periodiquement recueillir quelques témoignages sur un problème qui persiste.
Par où commencer pour décrire le drame humain que vivent les clandestins subsahariens au Maroc? Le mot drame suffit-il à bien illustrer la situation de ces éxhilés malgrés eux, refoulés aux frontières avec l'Algérie ?
Les habitants d'Oujda et régions sont tristement témoins des opérations de refoulement dont font l'objet les candidats à l' europe.

 

MAFAHIM

 

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted a blog post
Les récentes législatives et l’état de santé du président Ali Bongo Ondimba ont ravivé certaines…
4 févr. 2019
mapote gaye posted a blog post
Ceci après avoir publié par «erreur» l’information selon laquelle la présidente du Sénat,  Lucie…
4 févr. 2019
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv. 2019
Plus...