Mouture du nouveau gouvernement

 

Le Président Alassane Ouattara accueilli par les siens à Yakro sous le feu des projecteurs à Yakro (Ph: Sériba Koné)

Voici les ministres complets du Président Alassane Ouattara

 Lentement mais, surement on tend vers gouvernement complet du Premier ministre Guillaume Soro et le premier sous le Président Alassane Ouattara.

Annoncé pour être officiel dans « les prochains jours », qui suivaient l’investiture du Président Alassane Ouattara le samedi 21 mai dernier à Yamoussoukro, c’est finalement en mi-juin que ce gouvernement complet sera connu. Fin donc, du gouvernement de crise de 13 ministres pour le gouvernement de transition poste crise, composé dit-on de 35 ministres qui sera dirigé par Guillaume Kigbafory Soro jusqu'aux législatives, qui auront lieu vers la fin des trois derniers mois de l’année. Déjà on commence à en savoir un peu plus sur la composition, les différents portefeuilles et les postes par parti politique ou de la société civile.

Si rien n’a filtré de la rencontre entre le Premier ministre, ministre de la Défense Guillaume Kigbafory Soro lors de son entretien à huis avec, le président des présidents du Rhdp, Aimé Henri Konan Bédié à Daoukro, les choses se précisent. De sources proches de ce dossier, le Rdr, parti dont est issu le Président Alassane Ouattara se lave les mains avec 10 portefeuilles ministériels. Le Pdci et les Fn 7 postes chacun. L’Udpci devrait avoir 3 portefeuilles. Notamment, un portefeuille institutionnel, le ministère des Transports et le ministère du Plan et du Développement que dirige, Albert Toikeusse Mabri. Certains anciens ministres issus du Rhdp pourraient garder leur portefeuille afin de mieux conduire leur projet dans la construction de la nouvelle Côte d’Ivoire. Outre la tête du Sénat, le Mfa pourrait bénéficier d’un poste ministériel. Si le Fpi venait à rentrer au gouvernement, le parti auquel appartient l’ex-chef de l’Etat Laurent Gbagbo pourrait bénéficier de deux portefeuilles. Quant à l’Upc de Gnamien Konan et le Pit de Francis Wangah Wodié ils auront chacun un portefeuille. La société civile devrait se voir octroyer 2 postes. Au Pdci-Rda par exemple, les ministres Patrick Achi, Ahoussou Jeannot et Kakou Gervais pourraient être reconduits. Allah Kouadio Rémi pourrait seolon toute vraissemblance retourner à la Santé. L’un des postes à discussion entre le Rdr et le Pdci serait selon des sources bien introduites, celui du ministère de l’Agriculture. Par ailleurs, le ministère de la jeunesse des Sports et de l'Emploi pourrait être scindé en deux. A savoir, le ministère de la jeunesse des Sport et de l’Emploi qui selon des sources concordantes reviendrait à Dagobert Banzio et celui de la Salubrité et de l’Environnement à la société civile. L’expérience apportée pour sortir le ministère des Transport de sa léthargie et lui donner le souffle d’une structure formelle (concernant le transport routier surtout), donne valeur à l’Udpci et celui qui œuvrait dans cette continuité, à conserver ce fauteuil. A savoir, le Dr. Albert Flindé. Le troisième nom du troisième portefeuille de l’Udpci circule sous les manteaux. On avance les noms comme Jean Blé Guirao pour montrer la compétence dont est capable la jeunesse de ce parti. Francis Pédou Guéi pour laver l’affront d’un fils indigne, Guei  Franck qui a marchandé le corps de son père Robert Guéi, assassiné dans des conditions encore non élucidées le 19 septembre 2002, pour des espèces sonnantes et trébuchantes et un poste dans un gouvernement illégal de Aké N’Gbo. Le nom de Woi Messe et bien d’autres de l’Udpci circulent sous les manteaux quant au choix du troisième nom. Au Rdr, Hamed Bakayoko pourrait conserver le ministère de l'Intérieur. Mais, Candia Camara pourrait céder le ministère de l'Education nationale pour le ministère de la femme et de la famille. Cissé Bacongo est annoncé à l'Enseignement supérieur. C’est cette mouture qui circule sous les manteaux, dans les chemises en attendant qu’il soit officialisée par le Président de la République, Alassane Ouattara par décret, d’ici mi-juin. En attendant, on croise les doigts. Mais, une chose est sûre, les choses se précisent.                                                                         

 

                                                                                                                                        Seriba Koné

                                                                                                                                         seriba67@yahoo.fr 

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...