Un tragique accident peu banal s’est produit hier à Lomé, plus précisément près du boulevard Eyadema. Un taxi moto zémidjan s’est noyé dans la lagune artificielle
qui borde les deux côtés du boulevard. Le drame s’est produit quand le
conducteur de taxi-moto lavait sa moto près de la lagune artificielle,
non loin du campus universitaire de Lomé.

L’infortuné a accidentellement glissé dans l’eau au cours du lavage. Par comble de malchance, l’endroit où il était tombé communiquait avec l’autre partie de la lagune et le courant l’a tiré
dans les profondeurs du caniveau. Malgré les appels au secours d’un
autre zémidjan qui lavait également une moto à côté, le malheureux ne
put être sauvé. Les secouristes et les sapeurs-pompiers n’ont pas pu
l’extraire. Son cadavre sera repêché quelques heures plus tard.
Laver les motos dans les eaux de ruissellement, telles que celles qui envahissent les rues de Lomé après une forte pluie, est unehabitude répandue chez les conducteurs de taxi-moto. A chaque fois

qu’ils voient une flaque d’eau, ils en profitent pour laver leur moto
comme s’ils n’ont pas d’eau dans leurs maisons où si le pays vivait une
situation de pénurie hydrique. La saison pluvieuse actuelle constitue
une aubaine pour eux. On peut les voir très souvent sur les principales
artères de la capitale, notamment le Boulevard Eyadema, le Boulevard de
la Kara, Le Boulevard des armées, etc. en train de laver les motos les
après-midis ou les soirs.

Les Togolais n’ont pas l’habitude d’aller dans les stations-services de lavage de véhicules. Mais depuis quelques années, la capitale voit surgir quelques stations
de lavage de véhicules qui vendent leur service à 500 FCfa quant aux
engins à deux roues.

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

This reply was deleted.

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...