Les BoBs sont un peu comme les oscars du blog. Tous les ans, à Bonn, ils récompensent des blogueurs  venus du monde entier. L'équipe de l'atelier des médias s'est rendue sur place lors de la 9e édition du concours, le 26 juin, puisque deux mondoblogueurs ont été primés : Florian Ngimbis et Boukary Konaté. Notre blogueur de Bamako, David Kpelly, et Claire Ulrich de Global Voices, étaient eux aussi présents. 

 

Florian et Boukary (Photo Ziad Maalouf) 

 

Son blog s'appelle Kamer Kongossa. Un mot camerounais qui veut dire "commérages". Et pourtant, c'est bien pour la catégorie "meilleur blog francophone" que Florian Ngimbis a été récompensé à Bonn mardi dernier par le jury des BOBs. Ce qui a valu à ce jeune community manager basé à Yaoundé le prix? Le style et la légèreté avec lesquels il raconte son quotidien de jeune camerounais. Le thème peut sembler léger, mais il demande à Florian des heures de travail. Et de la débrouillardise : bloguer en temps réel au Cameroun où la connexion internet est capricieuse n'est pas toujours simple. Qu'importe, il est devenu "l'ambassadeur de sa ville", selon l'adage Mondoblog qui l'a incité à s'inscrire sur la plateforme de blog en 2011, et compte bien continuer.

Florian (photo Anne le Touzé) 

 

 

Bamako-Bonn : Boukary Konaté alias Fasokan a fait le voyage pour recevoir le prix du meilleur blog catégorie éducation et culture. Dans son discours de remerciements, en anglais, il a redit à l'assemblée l'importance de l'accès à internet pour les populations des villages maliens les plus reculés. Depuis plusieurs années, et comme il le raconte dans chacun de ses billets, il se rend dans des villages ruraux où le matériel et parfois même l'électricité font défaut. Là, il montre aux habitants, souvent aux enfants, ce qu'il est possible de faire avec internet : connaître le monde sans se déplacer, et trouver des solutions aux problèmes quotidiens. 

 

Boukary recevant son prix (photo Ziad Maalouf)

 

 

Invité par la Deutsche Welle, la radiotélévision allemande organisatrice des BoBs, un troisième mondoblogueur avait fait le déplacement : David Kpelly. Togolais basé à Bamako depuis 2008, blogueur depuis 2009, David est auteur et professeur. Il est aussi en passe de devenir mondobloguement célèbre grâce aux billets provoc mais toujours littéraires qu'il publie très régulièrement sur son blog Castigat ridendo mores ("corrige les moeurs en riant"). Il avait déjà été interviewé dans l'Atelier des médias ici

 

Florian et David pendant l'enregistrement de l'Atelier des médias (photo Anne Le Touzé)

 

Fidèle de l'atelier des médias et éditrice du site collaboratif Global Voices, Claire Ulrich ne pouvait pas manquer les Bobs elle non plus. Pour elle, les mondoblogueurs font partie de la "même famille", de la "même tribu" que les 500 blogueurs et traducteurs avec qui elle collabore sur le site Global Voices (dont Boukary). Global Voices est un site où sont édités et traduits des articles de blogueurs du monde entier, traitant de pays et de phénomènes peu médiatisés.    

 

Enregistrement de l'émission spécial BoBs pour l'Atelier des médias (photo Anne Le Touzé)

 

Ecoutez l'émission spéciale enregistrée à Bonn avec Florian, Boukary, David et Claire dans le lecteur ci-dessous. Et pour connaître le reste du palmarès des BoBs, c'est ici.  


Écoutez l'entretien (41 min. et 41 sec.)

En bonus, la gif-galerie, réalisée par @cuisineanxious

 


 


 


 

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • Lorsque le couronnement de tant d'heures de travail et de sacrifices est ainsi récompensé, il n'y a qu'un GRAND MERCI et UNE VRAIE RECONNAISSANCE à l'endroit de tous ceux qui de près ou de loin ont permis cet heureux aboutissement! A ces récipiendaires, je leur dis ici tout simplement BRAVO et BEAUCOUP DE COURAGE! Cet évènement en plus de faire comprendre aux uns et aux autres que ce qu'ils faisaient n'était pas de vaines entreprises,  vient aussi aguicher l'orgueil du membre de l'Atelier des Médias que je suis pour m'amener à redoubler d'efforts non pas uniquement pour recueillir des galons mais pour produire des choses qui font avancer le monde, qui sèment partout l'amour autour de soi, qui aident à faire reculer et annihiler les sources de discordes, mésententes, guerres et autres haines partout dans le monde. L'idée de village planétaire que le net nous amène à méditer, trouve ainsi une sorte de justification dans de pareilles récompenses, en ceci comme moralité finale ce devoir partout et en tout temps de donner et savoir donner le bon exemple !

This reply was deleted.

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr. 2019
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv. 2019
Plus...